Un muscle en fil de pêche

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un muscle en fil de pêche

Des fibres de nylon ou de polyéthylène, une fois torsadées, se transforment en muscles artificiels qui peuvent soulever des poids avec cent fois plus d’efficacité qu’un muscle humain. Les fibres se contractent ou reprennent leur longueur, de manière réversible, en fonction de la température.

Ce résultat surprenant, obtenu par des chercheurs de l’université du Texas, doit permettre de créer des actionneurs d’un genre nouveau : des textiles actifs, en les tissant avec des fils électriques chauffants, qui pourraient par exemple monter ou descendre un store. Avec ce changement de formes des fibres en fonction de la température, on peut aussi créer des vêtements à porosité variable, plus confortables, ou qui protègent des chaleurs intenses. Parmi les diverses technologies candidates pour réaliser des muscles artificiels (comme les métaux ou polymères à mémoires de forme), l’utilisation de ce simple "fil de pêche", estiment les chercheurs, est la seule qui réunit efficacité et faible coût.

Thierry Lucas

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS