Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un moteur numérique auto-désigné

,

Publié le

Un moteur numérique auto-désigné
Angela Merkel et François Hollande se sont peut-être montrés trop gourmands à Paris.

La France et l’Allemagne rêvent de prolonger l’axe industriel Paris-Berlin, à l’ère du numérique. Mais le 27?octobre, François Hollande et Angela Merkel sont allés plus loin, clamant que les deux pays allaient montrer la voie de la transformation numérique européenne. Ce jour-là, certaines actions concrètes ont été officialisées, comme le futur statut commun de Jeune entreprise innovante (JEI), le dispositif d’investissement partagé entre les banques publiques française, allemande et italienne, le rapprochement des plans Industrie 4.0 et Industrie du futur, sans oublier les 15 propositions communes du CNNum et de son double d’outre-Rhin, le BJDW. Une opération de communication assumée, où l’Europe était représentée par le président de la Commission européenne et le pilote de la réforme du numérique, Andrus Ansip, mais pas par les 26 autres États membres. Le couple franco-allemand, autoproclamé « moteur de l’Europe numérique », fait ainsi un pari dangereux. Sa posture pourrait froisser quelques ego. L’Europe a besoin d’accélérer le mouvement face aux raz-de-marée californien et asiatique et aux difficultés de ses start-up. Mais si les deux pays ont des atouts à jouer, ils ne sont pas les seuls. Quid des stratégies britannique, espagnole, scandinave et même estonienne, qui auraient eu légitimement leur place à cette conférence ?

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle