Un mois de sursis pour l'usine Aspocomp d'Evreux et ses 347 salariés

Social

Partager

Le tribunal de commerce d'Evreux (Eure) a mis le 7 mars en redressement judiciaire pour trente jours l'usine du groupe finlandais Aspocomp, située dans la même ville. Spécialisé dans les circuits imprimés multicouches HDI, principalement à destination de la téléphonie mobile, ce site ne compte plus aujourd'hui que 347 postes. Un plan social touchant 202 salariés est en cours depuis le début de l'année. Dans l'espoir de trouver un repreneur éventuel, le tribunal a nommé deux administrateurs, l'un local, l'autre national.

De leur côté, les salariés continuent de travailler, mais au rythme actuel de l'entreprise, c'est-à-dire trois jours par semaine et avec seulement 50 % de l'effectif à la fois. Le chômage partiel, mis en place depuis fin janvier, devrait perdurer : l'usine ébroïcienne ayant perdu de nombreux contrats, notamment avec le site sarthois de téléphonie Philips (où 1 000 emplois ont été supprimés) et le groupe Nokia. Un dernier client qu'Aspocomp continue de livrer en circuits imprimés, mais à partir d'autres sites de production, notamment thaïlandais où des productions de l'unité haut-normande ont été délocalisées début 2001.

Patrick BOTTOIS

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS