Un mois de mai noir sur le front de l'emploi

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi (sans emploi ou avec une activité réduite) s’établit 4 347 100 en France métropolitaine fin mai 2012, selon les chiffres publiés par la Dares le 26 juin. Soit une hausse de 0,7% sur un mois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un mois de mai noir sur le front de l'emploi

Entre avril et mai ce sont donc 28 600 personnes qui se sont inscrites à Pôle emploi en catégorie A, B ou C. Sur un an, ce chiffre est donc en progression de 6,4%. Sur l’ensemble de ces inscrits, la part des hommes progresse de 0,8% en mai contre 0,5% pour les femmes par rapport à avril. Le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans progresse de 0,9% en mai par rapport au mois précédent et celui des plus de 50 ans bondit de 1,2%.

Pour le ministère du Travail, ces chiffres confirment une tendance très négative artificiellement atténuée ces derniers mois par la concentration des contrats aidés sur le 1er semestre et le retard de l’annonce de nombreux plans sociaux.

+ 33 300 demandeurs sans activité

Dans le détail, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) est en hausse de 1,2% par rapport à avril, à 2 922 100 personnes (soit 33 300 demandeurs supplémentaires). Sur un an, ce chiffre est en progression de 8%. L’augmentation est de 1,4% pour les hommes par rapport à avril et de 0,9% pour les femmes. Dans cette catégorie, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans est en hausse de 1,7% en mai, et celui des plus de 50 ans en croissance de 1,6%.

Les personnes ayant une activité courte d’au plus 78 heures par mois (catégorie B) ou de plus de 78 heures (catégorie C) sont au total 1 425 000 en France métropolitaine fin mai 2012. En mai, le nombre de ceux de catégorie B diminue de 0,7 % (+4,2 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C est en baisse de 0,1 % (+2,9 % sur un an).

Plus globalement, le nombre d’inscrits en catégorie A, B ou C depuis un an et plus augmente de 1,2% au mois de mai par rapport à avril (ou 8,5% sur un an), contre 0,3% pour les inscrits depuis moins d’un an (+5,2% sur un an).

Le gouvernement souligne qu’il "entend agir de manière vigoureuse pour faire face à l’urgence sociale mais aussi préparer l’avenir en agissant de manière structurelle pour l’emploi et la formation".

Notamment, le gouvernement doit tenir une grande conférence sociale les 9 et 10 juillet prochains. L’objectif est "de définir avec les partenaires sociaux un agenda social commun et de permettre la mise en œuvre des engagements présidentiels et des initiatives nécessaires et favorables à l’emploi".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS