Un millier de propositions pour alimenter la loi entreprises

PARIS (Reuters) - Près de mille propositions ont été remises au gouvernement à l'issue de la première phase de consultations en vue du projet de loi sur la croissance des entreprises qui sera présenté au printemps par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.
Un millier de propositions pour alimenter la loi entreprises
Près de mille propositions ont été remises au gouvernement à l'issue de la première phase de consultations en vue du projet de loi sur la croissance des entreprises qui sera présenté au printemps par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Les 35 pistes soumises par la douzaine de chefs d'entreprise et parlementaires de la majorité qui avaient été chargés de lancer la réflexion ont été présentées jeudi à Bercy. S'y ajoutent les propositions soumises par les partenaires sociaux, les organisations professionnelles, les régions, les groupes parlementaires et le Conseil économique, social et environnemental (Cese).

"Tous les sujets sont sur la table et vous verrez que ça peut décoiffer mais ça ne laissera personne indifférent", a déclaré Bruno Le Maire lors d'une rencontre organisée à Bercy.

"Nous ne laisserons aucun sujet de côté", a-t-il souligné en rappelant que ces propositions, destinées à "permettre aux entreprises de mieux se financer, d'innover, d'exporter" poursuivent "un objectif essentiel, renforcer la puissance économique de notre pays et donner plus d'emplois aux Français."

Les propositions soumises lors de cette première phase de consultations dans la perspective du projet de loi "Pacte" (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) portent notamment sur la place de l'entreprise dans la société.

Ce volet se décline avec des propositions visant à développer l'intéressement et la participation, notamment dans les PME, ainsi que l'actionnariat salarié, alors qu'Emmanuel Macron a fait part mi-octobre de sa volonté de faire évoluer ces sujets.

La question de l'objet social de l'entreprise - qui fera l'objet d'une mission en parallèle à partir du mois de janvier - est également abordée, avec par exemple l'hypothèse de la création d'"entreprises de mission" à objet social élargi.

Cette piste permettrait peut-être de faciliter les discussions sur ce sujet controversé, alors que le Medef a fait part de son hostilité à une telle évolution et que Bruno Le Maire préconise un dispositif facultatif.

Au total, pour la ministre du Travail Muriel Pénicaud, cette future loi sur les entreprises "est le complément indispensable" (des ordonnances relatives à la réforme du Code du travail).

"Les deux réunies vont avoir un impact sur la croissance, sur les entreprises, et sur l'emploi qui est in fine évidemment notre combat à tous", a-t-elle estimé.

BIENTÔT UN GUICHET UNIQUE À L'EXPORT

Les groupes de travail ont balayé l'ensemble du spectre du cycle de vie des entreprises.

Concernant le financement des entreprises, les groupes de travail mandatés par le gouvernement proposent notamment de faire évoluer l'assurance vie pour l'orienter davantage vers le financement de l'économie réelle, de faciliter l'ouverture du capital et l'introduction en Bourse des entreprises, ou encore de créer un fonds souverain.

Ils abordent aussi la simplification des seuils sociaux et fiscaux, la prévention des défaillances ou encore le renforcement et l'optimisation de l'accompagnement à l'export.

Dans ce domaine, "le serpent de mer (du guichet unique) va devenir réalité", a dit Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

"Nous allons nous atteler à un certain nombre de mesures qui seront annoncées par le Premier ministre courant janvier pour que le guichet unique soit dans les régions d'une part et aussi à l'international", a-t-il précisé.

Les différentes propositions retenues sur les 980 soumises à l'issue de cette première phase seront mises en ligne le 15 janvier dans le cadre d'une consultation publique ouverte jusqu'au 15 février.

L'ensemble du gouvernement sera impliqué dans l'élaboration de ce texte, les arbitrages définitifs relevant du Premier ministre et du président de la République, a dit Bruno Le Maire.

Le projet de loi, qui sera complété par des mesures non législatives, sera présenté en conseil des ministres et discuté au Parlement au printemps.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS