Un message d’alerte apparaîtra bientôt sur les boîtes de paracétamol

L'ANSM demande à ce qu'un message contre le risque de surdosage apparaisse sur les boîtes de paracétamol. Les industriels concernés ont neuf mois pour mettre à jour leurs emballages.

Partager
Un message d’alerte apparaîtra bientôt sur les boîtes de paracétamol

« Surdosage = danger, dépasser la dose peut détruire le foie ». C’est le message d'alerte qui sera bientôt présent sur toutes les boîtes de paracétamol, à la demande de l’ANSM.

Si le paracétamol est le médicament antidouleur le plus prescrit et utilisé, un surdosage peut entraîner des lésions graves du foie, irréversibles dans certains cas. Selon l’agence, la mauvaise utilisation du paracétamol est ainsi la première cause de greffe hépatique d'origine médicamenteuse en France.

La mention retenue sera affichée sur la face avant des boîtes de paracétamol. Sur la face arrière, seront mentionnées des informations sur la dose maximale journalière, le délai à respecter entre deux prises ou l’exclusion de la prise d’un autre médicament contenant du paracétamol.

Plus de 200 spécialités à base de paracétamol concernées

Les médicaments à base de paracétamol associé à une autre substance active sont aussi concernés, ils afficheront désormais le message suivant : « surdosage = danger, ne pas prendre un autre médicament contenant du paracétamol ».

Ces deux nouveaux messages affecteront plus de 200 spécialités à base de paracétamol. Ils sont le fruit d’une grande consultation, démarrée par l’ANSM en août 2018, et incluant près de 2300 personnes (dont 75 % de particuliers) pour définir les actions à entreprendre pour sensibiliser au risque de surdosage.

Les laboratoires concernés ont désormais neuf mois pour se mettre en conformité.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS