Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un jugement autrichien risque de retarder la cession de Niki

Publié le

VIENNE (Reuters) - Un tribunal autrichien a approuvé vendredi la requête d'une association représentant des passagers demandant que la procédure d'insolvabilité de la compagnie aérienne Niki soit traitée en Autriche, où la compagnie aérienne a son siège social.

Un jugement autrichien risque de retarder la cession de Niki
Un tribunal autrichien a approuvé vendredi la requête d'une association représentant des passagers demandant que la procédure d'insolvabilité de la compagnie aérienne Niki soit traitée en Autriche, où la compagnie aérienne a son siège social. /Photo prise le 14 décembre 2017/REUTERS/Heinz-Peter Bader
© Heinz-Peter Bader

Fairplane a déposé ce recours mardi, au risque de remettre en cause la cession prévue de la filiale d'Air Berlin à IAG.

Niki a déposé son bilan en Allemagne en décembre après l'abandon d'un projet de reprise par la compagnie allemande Lufthansa.

Craignant que sa reprise ne soit compromise, la compagnie charter a également déposé son bilan en Autriche jeudi.

"La procédure principale se déroulera en Autriche", a déclaré vendredi un porte-parole du tribunal autrichien de Korneuburg. Ce jugement implique, selon la loi autrichienne, que toute la procédure recommence de zéro.

La nouvelle administratrice autrichienne de Niki, Ulla Reisch, a déclaré qu'elle collaborerait avec son homologue allemand et espérait parvenir à une solution d'ici trois semaines.

"Nous n'allons pas recommencer du début comme s'il n'y avait eu aucune procédure dans cette affaire", a-t-elle déclaré à Reuters, ajoutant qu'elle allait étudier la proposition d'IAG, mais restait ouverte à de nouvelles propositions si elles étaient meilleures.

L'association Fairplane, qui demande 1,2 million d'euros de dommages et intérêts à Niki au nom de 3.000 passagers, a déclaré être satisfaite de la décision du tribunal autrichien.

(Kirsti Knolle et Shadia Nasralla; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle