Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un juge nommé par les républicains pour examiner AT&T et Time Warner

Publié le

Infos Reuters (Reuters) - Un juge nommé par une administration républicaine a été désigné mardi pour examiner la plainte du département américain de la Justice contre le projet de rachat du groupe de médias Time Warner par l'opérateur télécoms AT&T, ce qui a fait grimper le titre Time Warner à Wall Street.

Un juge nommé par les républicains pour examiner AT&T et Time Warner
Un juge nommé par une administration républicaine a été désigné mardi pour examiner la plainte du département américain de la Justice contre le projet de rachat du groupe de médias Time Warner par l'opérateur télécoms AT&T, ce qui a fait grimper le titre Time Warner à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Stephanie Keith
© Stephanie Keith

Le juge Richard Leon, du district de Columbia, qui a été nommé par l'ancien président George W. Bush en 2002, a hérité du dossier alors qu'il avait dans un premier temps été confié à son homologue Christopher Cooper, installé pour sa part à l'époque du président démocrate Barack Obama.

Les juges chargés des affaires de concurrence sont généralement désignés de façon aléatoire. Aucune raison n'a été fournie au transfert du dossier vers Richard Leon.

Les jugés nommés par une administration républicaine sont généralement perçus comme plus favorables aux intérêts des entreprises.

Les investisseurs semblent parier que le rachat de Time Warner par AT&T, pour plus de 85 milliards de dollars (72,4 milliards d'euros), a désormais plus de chances de se concrétiser et l'action Time Warner prenait 2,3% à 89,72 dollars à 17h40 GMT. Le titre AT&T était stable pour sa part.

Le département américain de la Justice a porté plainte pour empêcher cette transaction qu'il juge contraire aux intérêts des consommateurs.

AT&T s'est dit déterminé à mener cette opération à bien et les analystes pensent que la jurisprudence lui donne effectivement des raisons d'espérer.

(Supantha Mukherjee à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus