Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un iPad Mini et déjà un iPad 4 : panique chez Apple ?

, , , ,

Publié le

Analyse Un iPad mini trop cher, trop grand et trop tardif. Une nouvelle génération d'iPad classique à peine 6 mois après la précédente. Un vent de panique face à la concurrence pousserait-il Apple dans ses derniers retranchements ?

Un iPad Mini et déjà un iPad 4 : panique chez Apple ? © D.R.

Amazon et Google qui rient, des vendeurs de PC et des acheteurs d'iPad 3 qui pleurent. Après les annonces d'Apple du 23 octobre, c'est sans doute ainsi que l'on peut résumer la situation. Le Californien arrive bel et bien sur le marché de la mini tablette, comme on s'y attendait avec un iPad Mini. Mais pour la première fois depuis l'iPhone, il est à la traîne de la concurrence. Une concurrence multiforme avec laquelle il ne rivalise finalement pas.

Pour commencer, à 329 dollars pour une version avec 16 Go de mémoire, il coûte quelque 130 dollars de plus que les Kindle Fire d'Amazon et Nexus 7 de Google. Plus grand qu'eux (7,9 pouces contre 7 pouces), il offre une résolution d'écran de 1024x768 (pas de Retina) moins bonne. La mini tablette à la pomme ne dispose donc pas des dernières technologies d'Apple... Il n'intègre pas non plus le processeur A6X, pourtant installé dans le tout nouvel iPad.

Car c'est bien là, la surprise. Apple a aussi présenté un nouvel iPad, tout juste 6 mois après le 3e du nom. Et il ne s'agit pas d'une simple mise à jour de l'iPad 3 ou d'un changement de connecteur. L'iPad 4 dispose donc d'un processeur deux fois plus puissant tout comme son processeur graphique, pour un prix de démarrage de 499 dollars identique à son prédécesseur.

Ceux, nombreux, qui ont acheté la génération précédente (Apple en a vendu près de 17 millions d'iPad au 2e trimestre, après le lancement de la 3e génération) risquent de ne pas apprécier. Et à moins d'une baisse de prix, cela signe l'arrêt de mort de l'iPad 3. Difficile de comprendre ce qui motive cette annonce. Des problèmes de conception, d'approvisionnement de certains composants, de fabrication ont-il empêché l'iPad 4 de sortir au printemps dernier plutôt qu'une version 3 peu innovante ? La pression de la concurrence affole-t-elle le Californien ?

C'est plutôt du côté de ses iMac et MacBook qu'Apple a tapé fort. Cette fois fidèle à ses habitudes, le Californien en a particulièrement soigné le design. Et en a, comme toujours, vanté les procédés industriels. Épais de tout juste 5mm sur ses bords, le nouvel iMac est ainsi issu de la soudure par friction de deux plaques d'aluminium. "Elles ont fusionné molécule par molécule", a expliqué Tim Cook, PDG d'Apple. Du côté des portables, le nouveau MacBook 13 pouces avec un écran Retina ne pèse pas plus d'1,8 kg.

Nouvelle déception après l'iPhone 5 présenté en septembre. L'Apple tout puissant de la dernière décennie a-t-il définitivement disparu avec Steve Jobs ? Sans doute pas. Les derniers résultats de l'entreprise (2e trimestre 2012) en attestent : un chiffre d'affaires de 35 milliards de dollars en hausse de 22%. Sans oublier un record de capitalisation boursière atteint cet été à 662,1 milliards de dollars. Mais l'avenir sera sans doute plus rude. Et il commence dès demain, vendredi 26 octobre, avec la sortie officielle de la tablette Surface de son ennemi historique : Microsoft.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

02/11/2012 - 16h05 -

je vous conseille pas de faire la mis a jour sur ios 6.0.1 si votre idevice ne beug pas au point d'etre inutilisable car apple renforce la securité vs jailbreak dans ces mis a jour sinon si jailbreak vous interesse pas faites mis a jour 6.0.1 AppTrueSiide
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle