Un incendie détruit totalement le centre d'embouteillage de Bonfils, dans l’Hérault

Social – Production

Partager

Les incendies du 30 août dans l’Hérault ont fait une victime industrielle : le site de conditionnement du groupe viticole Bonfils de Mèze a été entièrement détruit. Ce site était en pleine activité, embouteillant 12 000 bouteilles par heure, 14 heures par jour.
Les 21 salariés, évacués, sont au chômage technique. Les pertes sont estimées à 14 millions d’euros. « Outre le bâtiment, il y avait pour plus de 4 millions d’euros de matériels à l’intérieur, ainsi que du vin, relève le directeur général Xavier Luc Linglin. 300 000 bouteilles prêtes à partir ont été détruites. Nous venions de recevoir une nouvelle chaîne d’embouteillage, qui a brûlé. »

Le site mézois conditionnait 15 millions de bouteilles par an et le groupe viticole héraultais, qui dispose d’un autre site d’embouteillage à Servian, doit réorganiser sa production et son stockage. « Nous étions en train de démanteler notre site de Servian, d’une capacité de 8 millions de bouteilles, explique Xavier Luc Linglin. J’ai déjà commandé des matériels et des étiquettes pour y traiter une partie de la production de Mèze. Mais nous demandons de l'aide car nous ne pouvons pas y transférer toute l'activité. »

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Bonfils fait appel aux capacités des autres négociants. « Jeanjean a proposé de nous donner un coup de main, nous y sommes sensibles... » Bonfils a aussi besoin « d’entrepôt et de bureaux pour nos salariés », liste Xavier Luc Linglin. Il espère le soutien des collectivités locales, notamment de la Région. « La communauté de communes et la mairie nous ont déjà contactés, les élus sont attentifs et semblent prêts à nous aider. J’espère aussi que le financement obtenu dans le cadre de l'OCM pour un autre site sera rapidement débloqué ».

Bonfils, qui réalise 41 millions d’euros de chiffre d’affaires et produit 25 millions de bouteilles, vient d’investir 3,4 millions d’euros dans un site de thermovinification près de Narbonne, qui va dès cette année traiter 70 000 à 80 000 hectolitres.


En Languedoc-Roussillon, Sylvie Brouillet


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS