Un groupe chinois intéressé par le fabricant de chariots élévateurs Kion

Shandong Heavy Industry s’apprêterait à prendre 25% du capital du groupe allemand pour un prix compris entre 700 et 800 millions d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un groupe chinois intéressé par le fabricant de chariots élévateurs Kion

Selon des sources proches du dossier, reléguées par les journaux Handelsblatt et le Financial Times, la transaction pourrait être signée avant la fin du mois d’août.

Le groupe allemand a pour principaux actionnaires les fonds d’investissements Goldman Sachs et Kohlberg Kravis Roberts (KKR).

Cette opération pourrait alors être le plus important investissement direct d’une entreprise chinoise en Allemagne. Jusque-là c’est le groupe chinois chinois Sany, qui a racheté cette année le fabricant allemand de pompes à béton Putzmeister pour 360 millions d'euros, dette comprise.

En 2011 le groupe allemand Kion, ancienne branche du groupe allemand Linde, a réalisé un chiffre d’affaires de près de 4,4 milliards d’euros. Mais il est très endetté et a des difficultés pour accroître son capital.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS