Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Un généreux coup de pouce de l'Europe pour Energies Vienne

, ,

Publié le , mis à jour le 22/12/2017 À 14H49

Le 21 décembre, le 100ème financement du plan Junker pour un montant de 70 millions d'euros a été signé avec le groupe Energies Vienne et les entreprises Soregies, SRD et Sergies. C'est le premier financement direct de la BEI à une Société d’économie mixte locale. 

Un généreux coup de pouce de l'Europe pour Energies Vienne
le 100ème financement du plan Juncker en France d'un montant de 70 millions d'euros vient d'être signé le 21 décembre avec le groupe Energies Vienne et les entreprises Soregies, SRD et Sergies. (Photo d'illustration)
© Energies Vienne

Première européenne, le 100ème financement du plan Juncker en France d'un montant de 70 millions d'euros vient d'être signé le 21 décembre avec le groupe Energies Vienne et les entreprises Soregies, SRD et Sergies. C'est le premier financement direct à une Société d’économie mixte locale dans le secteur de l’énergie en France de la part de la BEI.

"Il est emblématique pour la Banque européenne d'investissement (BEI), a souligné le vice-président Ambroise Fayolle. Je souhaite que ce type de financements puisse se reproduire dans de nombreux territoires. Nous souhaitons donner un signal fort aux entrepreneurs et promoteurs". Cette enveloppe va permettre au groupe Energies Vienne de poursuivre son programme d'investissement ambitieux de 600 millions d'euros baptisé "Energies Vienne 2025", qui vise le développement d'énergies renouvelables, le déploiement de compteurs communicants, l'extension et renouvellement des réseaux de gaz et d'électricité. "Nous sommes actuellement dans la phase de croissance des réseaux intelligents et des énergies renouvelables, a précisé Nicole Merle, la présidente d'Energies Vienne. Notre groupe fait figure de précurseur en France."

Les centrales photovoltaïques au sol représentent 22,5 millions d'euros d'investissements dans l'enveloppe globale de 70 millions d'euros de la BEI. Cette somme va permettre également le financement de deux autres centrales dans la Vienne à Saint-Sauveur et Pindray.

Le budget de la centrale photovoltaïque au sol de Dangé-Saint-Romain (Vienne) représente 5 millions d’euros d’investissements et s'étend sur 19 hectares. Elle produira l'équivalent de la consommation de 3 000 habitants.

Lydia de Abreu

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus