Un Français et un Américain candidats à la reprise de CIAT

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Un Français et un Américain candidats à la reprise de CIAT
Le groupe a 80 ans de savoir-faire.
La Compagnie industrielle d’applications thermiques (Ciat), spécialisée dans les systèmes thermiques, suscite les convoitises. Après l’offre ferme d’acquisition lancée le 24 juillet par l’américain United Technologies Corporation (UTC) et le lancement de négociations exclusives en vue de finaliser la cession avant la fin de l’année, Benoît Falconnier, 46 ans, petit-fils du fondateur, adresse une contre-offre. « Mon objectif est de réveiller une belle endormie, explique ce dernier. Ciat a 80 ans de savoir-faire, je veux dynamiser l’outil industriel, maintenir l’emploi local et redéployer la force commerciale. Des marchés sont à conquérir, notamment l’Amérique latine. » Il affirme avoir terminé son tour de table. Ciat est l’un des leaders européens du génie climatique[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte