Un fonds soutenu par LVMH rachète une start-up sud-coréenne

SEOUL (Reuters) - Un fonds soutenu par LVMH a investi dans Gentle Monster, une start-up sud-coréenne qui fabrique des lunettes de soleil, pariant sur l'engouement pour la pop culture coréenne afin d'alimenter ses ventes de produits de luxe dans la région.
Partager
Un fonds soutenu par LVMH rachète une start-up sud-coréenne
Un fonds soutenu par LVMH a investi dans Gentle Monster, une start-up sud-coréenne qui fabrique des lunettes de soleil, pariant sur l'engouement pour la pop culture coréenne afin d'alimenter ses ventes de produits de luxe dans la région. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Ravi Thakran, qui dirige L Catterton Asie, a précisé que sa société de capital investissement était désormais le deuxième actionnaire d'IICOMBINED, propriétaire et gérant de Gentle Monster, derrière ses deux fondateurs.

Il n'a pas dévoilé le montant de l'opération mais la presse a évoqué un prix de l'ordre de 60 milliards de wons (44,1 millions d'euros).

Il s'agit du troisième investissement de ce fonds en Corée du Sud, après l'acquisition de participations minoritaires dans Clio Cosmetics et YG Entertainment.

L Catterton a mené à bien son opération dans un contexte de tensions politiques entre la Corée du Sud et la Chine, qui ont freiné les ventes de produits sud-coréens dans les cosmétiques et obligé certains chanteurs coréens à annuler des concerts en Chine, et donc affecté les profits de Clio et YG Entertainment.

Ces tensions ont touché les produits bas et milieu de gamme mais n'ont pas eu d'impact sur Gentle Monster, a dit Thakran.

Fondé en 2011, Gentle Monster a vu sa cote augmenter en Corée du Sud et en Chine - des marchés traditionnellement dominés par les marques occidentales - après que l'actrice sud-coréenne Jeon Ji-hyun a porté une de ses paires de lunettes dans le film coréen à grand succès, "My Love from the Star".

Les actionnaires devraient discuter d'une éventuellement introduction en Bourse de la jeune société, même s'ils ne sont "pas pressés", la priorité du moment étant d'assurer la croissance de la société, a précisé Ravi Thakran.

Il a ajouté que la Corée du Sud offrait des opportunités intéressantes dans des secteurs comme le ginseng, le voyage, la mode, la musique, le divertissement et la haute technologie.

(Hyunjoo Jin, Juliette Rouillon pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS