Un espoir sur le commerce porte la tendance en Europe

par Patrick Vignal
Partager
Un espoir sur le commerce porte la tendance en Europe
Les principales Bourses européennes montent timidement mardi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,23% vers 07h25 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,17% et à Londres, le FTSE progresse de 0,15%. /Photo d'archives/REUTERS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes montent timidement mardi en début de séance, portées par l'espoir de la reprise prochaine du dialogue entre Washington et Pékin sur le commerce, un dossier qui pèse sur les marchés mondiaux depuis un an et demi.

Les craintes persistantes pour la santé de l'économie mondiale continuent toutefois de tempérer l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,23% à 5.643,96 points vers 07h25 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,17% et à Londres, le FTSE progresse de 0,15%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,24%, le FTSEurofirst 300 de 0,22% et le Stoxx 600 de 0,24%.

Les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis reprendront dans deux semaines, a déclaré lundi le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin.

Accompagné du représentant au Commerce, Robert Lighthizer, il rencontrera une délégation chinoise emmenée par le vice-Premier ministre Liu He, a-t-il précisé.

"Ces informations donnent un petit coup de fouet au moral mais les marchés ne sont pas optimistes pour autant", commente Masahiro Ichikawa, stratège senior pour Sumitomo Mitsui DS Asset Management.

VALEURS

La plupart des indices sectoriels européens sont légèrement dans le vert en début de séance.

Aux valeurs individuelles, Total efface ses gains après avoir pris plus de 1% à l'ouverture à la suite de sa décision d'accélérer la croissance de son dividende pour les années à venir, avec comme orientation une augmentation de 5% à 6% par an au lieu de 3% précédemment.

Contre la tendance, le britannique Royal Mail perd 4,50%, la plus forte baisse du Stoxx 600, après un abaissement de recommandation par Liberum, qui passe à "vendre" sur la valeur.

A la baisse également, l'allemand K+S abandonne 3,49% après avoir averti lundi sur son bénéfice annuel.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo, qui était fermée lundi pour un jour férié, a fini en légère hausse, portée par l'espoir sur le commerce.

L'indice Nikkei a gagné 0,09% à 22.098,84 points et le Topix, plus large, a pris 0,42% à 1.622,94 points. Ce dernier indice a touché en séance un plus haut de cinq mois à 1.625,77.

L'annonce du maintien en contraction du secteur manufacturier japonais en septembre a eu peu d'effet sur la tendance.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,1%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini lundi sur une note stable, le Dow Jones (+0,06%) grappillant quelques points tandis que le S&P 500 (-0,01%) et le Nasdaq (-0,06%) reculaient à peine.

Déjà peu enthousiasmés par les perspectives économiques mondiales, les investisseurs américains ont constaté que l'emploi s'était contracté aux Etats-Unis en septembre dans le secteur des services, pour la première fois en neuf ans et demi, selon l'enquête auprès des directeurs d'achat (PMI) d'IHS Markit.

Les contrats à terme sur les trois grands indices progressent pour l'instant chacun d'environ 0,3%.

TAUX

Les rendements des emprunts américains et européens ont reculé lundi, pénalisés tous deux par la publication d'indicateurs confortant le scénario d'un net ralentissement économique.

Le rendement des Treasuries à 10 ans s'équilibre mardi dans les échanges en Asie après tombé autour de 1,71%, contre 1,75% vendredi soir.

Dans les premiers échanges en Europe, le rendement du Bund à 10 ans, taux de référence de la zone euro, progresse légèrement, autour de -0,57%.

CHANGES

Sur le front des devises, le billet vert monte un peu face à un panier de référence et l'euro se stabilise juste en dessous de 1,10 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole reculent modérément, autour de 58,26 dollars le baril pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) et de 64,30 dollars pour le Brent de mer du Nord.

(Édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS