Un espoir russe pour Sodetal

Le tribunal de commerce de Bar-le-Duc (Meuse) a prolongé vendredi 7 février la période d’observation de la tréfilerie Sodetal, placée en redressement judiciaire en décembre. Un repreneur russe a déposé à la barre une lettre d’intention de reprise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un espoir russe pour Sodetal

Soulagement perceptible, mais mobilisation intacte parmi les représentants syndicaux de la tréfilerie Sodetal à l’issue de l’audience du tribunal de commerce de Bar-le-Duc (Meuse) vendredi 7 février. Placé en redressement judiciaire en décembre, ce site qui emploie 319 salariés basé à Tronville-en-Barrois (Meuse) poursuivra son activité jusqu’au prochain point d’étape prévu en avril.

"Les administrateurs ont fait valoir que le site honorait ses commandes, poursuivait son activité et stabilisait sa trésorerie, précise Recep Zengin, délégué CGT de Sodetal. Le tribunal a par ailleurs reçu une lettre d’intention du groupe russe AWT, qui a déjà visité le site."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’intersyndicale attend des précisions sur les conditions d’une éventuelle reprise, tout en étudiant la possibilité de créer une Scop en cas d’échec. Le groupe sarrois Saartstahl, maison-mère de Sodetal envisageait en fin d’année dernière la fermeture pure et simple du site. Ce scénario catastrophe semble à présent écarté.

Pascale Braun

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS