Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Un emballage comestible lancé par WikiCells

,

Publié le

Un professeur de Harvard lance à Paris cet automne un nouveau concept d’emballage souple 100 % naturel.

Un emballage comestible lancé par WikiCells © D.R. - WikiCells

Un aliment recouvert d’une peau translucide et qui se mange ? C’est le concept d’emballage naturel que lance David Edwards un professeur de l’université américaine de Harvard, à travers sa société WikiCells. Deux ans ont été nécessaires pour mettre au point cette innovation brevetée, permettant de supprimer le plastique.

"Nous nous sommes inspirés de la nature pour mettre au point cette protection, semblable à la peau d’un grain de raisin", explique David Edwards. Constituée à 100 % de particules naturelles, d’ions calcium, d’alginate (polysaccharide venant d’algues) et de chitosane (polyoside produit notamment par les crustacés), la membrane fait office de barrière à l’eau et aux bactéries. "Ces composants forment une membrane électrostatiquement liée. Plus la peau est épaisse, moins elle laisse passer les éléments contaminants extérieurs et plus la conservation de l’aliment peut être longue", affirme David Edwards.

En contact avec "de grands groupes"

Pour mettre au point cet emballage sans plastique, le professeur de Harvard a reçu l’appui financier de deux sociétés de capital-risque, Polaris et Flagship. Il espère désormais que son innovation intéressera bientôt de grands noms de l’agroalimentaire. "De grands groupes nous ont déjà contacté", affirme-t-il.

En attendant, son emballage sera proposé dès cet automne à Paris dans son propre lieu d’exposition, baptisé Le Laboratoire. Pour cela, deux machines brevetées, de sa propre conception également, permettront d’emballer les aliments en quelques minutes.

 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

18/06/2012 - 10h53 -

Et on mangera donc l'emballage ET les "cochonneries" qui n'ont pas atteint le "protègé" ? Bravo pour la protection du consommé mais quid du consommateur ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle