Un dirigeant de Rio Tinto condamné à dix ans de prison

SHANGHAI (Reuters) - La justice chinoise a condamné lundi un dirigeant australien du groupe minier Rio Tinto à respectivement sept et cinq ans d'emprisonnement pour corruption et vol de secrets commerciaux.

Partager

Stern Hu, qui dirigeait les activités de Rio Tinto dans le secteur des minerais de fer en Chine, exécutera une peine de dix années d'emprisonnement, a précisé un tribunal de Shanghai.

Il devra par ailleurs s'acquitter d'une amende de 500.000 yuans (54.220 euros) et une somme équivalente sera saisie sur ses avoirs.

Stern Hu a plaidé coupable de corruption mais il a contesté le montant des pots de vin que la justice chinoise l'accuse d'avoir perçus.

Trois autres dirigeants de Rio Tinto de nationalité chinoise ont été condamnés à des peines comprises entre sept et 14 années d'emprisonnement pour corruption et vol de secrets commerciaux.

Shen Rujun et Lucy Hornby, Gwénaëlle Barzic pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 Commentaire

Un dirigeant de Rio Tinto condamné à dix ans de prison

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS