Un dernier CCE pour Goodyear Amiens nord

L'ultime CCE prévu par la procédure concernant la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens nord dans la Somme (1 175 salariés) s’est tenu le 7 novembre à Rueil-Malmaison (Hauts de Seine). Il s’est déroulé dans le chahut, l’obstruction et les invectives en direction de la direction. Seule la CFE CGC a émis un "avis". CGT et CFDT n’en n'ont pas émis.

Partager
Un dernier CCE pour Goodyear Amiens nord

"Projet de fermeture de l’usine d’Amiens nord : la procédure d’information consultation du CCE est terminée" c’est le titre de la note qui est affichée depuis cet après-midi, 7 novembre, dans l’usine Goodyear d’Amiens nord qui compte 1 175 salariés. Le dernier CCE de la procédure relative à la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens nord s’est déroulé le 7 novembre à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) dans le chahut, les invectives et les boules puantes en direction de la direction. Celle-ci va désormais organiser la consultation des Comités d’établissement site par site les 12 et 13 novembre. Le comité d'entreprise d’Amiens nord sera convoqué le 12 novembre.

La procédure d’information-consultation est-elle vraiment terminée ? On pourrait s’interroger sur ce point car au cours du CCE qui vient de s’achever, seule la CFE CGC (une voix sur cinq au CCE) s’est exprimée et a émis un "avis" au sens de la procédure. "Nous avons émis un avis négatif et voté contre la fermeture ; dans le même temps, nous avons continué à nous bagarrer pour améliorer les conditions de reclassement dans le plan de sauvegarde de l'emploi" a confié, à Usinenouvelle.com, Catherine Charrier, la secrétaire CFE CGC du CCE. Selon nos informations, ni la CGT - 2 voix sur 5 au CCE et 30 délégués syndicaux à Amiens nord où il est largement majoritaire -, ni la CFDT (2 voix sur 5 au CCE) n’ont émis "d’avis" au cours de la séance.

Selon nos informations, la procédure d’information-consultation serait bien close dans la mesure où tous les membres du CCE étaient "en capacité" le 7 novembre d’exprimer un avis. Cet argument vaudrait aussi pour le CHSCT qui n’a pas fourni d'"avis" alors qu’il se trouvait également "en capacité" de le faire.

Plan de sauvegarde de l'emploi validé par le TGI de Nanterre

La direction de Goodyear Dunlop France avait relancé la procédure d’information-consultation pour la fermeture de l’usine d’Amiens nord après avoir obtenu gain de cause le 24 septembre 2013 devant le TGI de Nanterre (Hauts-de-Seine). Saisi par le Comité central d’entreprise (CCE) avec le soutien de la CGT, le TGI a validé le projet de plan de sauvegarde de l'emploi de la direction de Goodyear Dunlop France l’usine d’Amiens nord. Dans son jugement de référé, il a mis "hors de cause" la direction de Goodyear Dunlop et jugé "irrecevable" la demande du CCE et de la CGT. "Il n’est pas établi", énonce le jugement, que la direction de Goodyear Dunlop ait "procédé à un transfert d’activité et d’emplois avant la présentation du plan de sauvegarde de l'emploi".

Titan et les pneus agricoles

Dans ce dossier de Goodyear Amiens nord, une question reste encore en suspens. Elle concerne l’activité agricole de l’usine convoitée en 2012 par le fabricant américain de pneus, Titan. Ce dernier avait posé ses conditions que l’on peut résumer ainsi : je reprends cette activité à la condition que Goodyear engage son plan social pour le reste de l’usine (pneus tourisme à faible valeur ajoutée). Mais Titan avait jeté l’éponge en septembre 2012 jugeant exorbitantes les demandes d’engagement de la CGT (5 ans). Mais voilà que le 24 octobre, le Ministère du redressement productif confie qu’il a sur son bureau une "offre" de Titan qui serait prêt à investir 40 millions d’euros et à reprendre 333 salariés (contre 550 en 2012). Vrai ou faux ? Après avoir nié avoir fait cette proposition, Maurice Taylor, le PDG de Titan, a fini par admettre sur plusieurs radios qu’il était toujours intéressé par l’activité de pneus agricoles de l’usine d’Amiens nord. Mais à une condition : ne plus avoir à discuter avec les responsables CGT de l’usine.

La direction de Goodyear Dunlop France n’a, quant à elle, pas changé de discours. Elle assure toujours ne pas avoir reçu d’informations de la part de Titan. Une chose est sûre : outre la fermeture de l’usine d’Amiens nord, l’ordre du jour du CCE du 7 novembre comportait aussi l’arrêt de l’activité agricole de Goodyear en Europe.

Claire Garnier

0 Commentaire

Un dernier CCE pour Goodyear Amiens nord

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

GOODYEAR AMIENS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS