L'Usine Aéro

Un débris du vol MH370 pourrait avoir été retrouvé au Mozambique

,

Publié le

Un débris retrouvé sur les côtes du Mozambique semble provenir d'un Boeing 777, l'appareil du vol de la Malaysia Airlines mystérieusement disparu en mars 2014. Une potentielle nouvelle piste pour les enquêteurs après le flaperon retrouvé à la Réunion en juillet dernier.

Sur la piste du vol perdu de la Malaysia Airlines. Un débris a été retrouvé sur les côtes du Mozambique et il est "très probable" qu'il appartienne à un Boeing 777, l'appareil du vol MH370 qui avait mystérieusement disparu en mars 2014, a indiqué ce mercredi 2 mars le ministre des Transports de la Malaisie, Liow Tiong Lai.

La chaîne américaine NBC, qui avait révélé cette information avant le message posté par le ministre de la Malaisie, a indiqué qu'il pourrait s'agir du stabilisateur horizontal d'un Boing 777.

 

 

Un enquêteur amateur serait à l'origine de cette découverte

Le débris (57 centimètre de large pour 90 centimètres d’envergure) a été retrouvé "par un touriste américain dénommé Blaine Gibson (....) il y a deux jours, près de [la station balnéaire de] Vilanculos, sur un banc de sable dénommé Paluma", a précisé José de Abreu, le président de l’Institut mozambicain d’aviation civile (IACM), à Maputo, cité par Le Monde. Mais "Blaine Gibson serait un réalité un blogueur qui enquête de manière indépendante sur la disparition du vol MH370 comme l’ont relevé les utilisateurs du réseau social Reddit", ajoute le quotidien du soir.

En attendant les vérifications des enquêteurs, le ministre des Transports de la Malaisie a appelé à "éviter les spéculations inutiles, car nous ne sommes pas pour le moment en mesure de conclure que le débris provient du MH370".

Un mois d'enquête pour le flaperon retrouvé à la Réunion

Pour le flaperon retrouvé à la Réunion en juillet 2015, il avait fallu plus d'un mois aux enquêteurs pour indiquer qu'il provenait avec certitude Boeing 777 du vol MH370. Cette première pièce retrouvée n'a toutefois pas encore permis d'éclaircir les circonstances de la disparition de l'appareil qui avait quitté Kuala Lumpur le 8 mars 2014 avec pour destination Pékin et reste ainsi à ce jour l'un des plus grands mystères de l'histoire de l'aviation civile.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte