Un cybermarché dédié aux fournitures

La filiale de TotalFinaElf pratique l'e-procurement pour réduire le coût de la gestion de ses frais généraux.

Partager

Un cybermarché dédié aux fournitures

Qui a osé dire que les achats généraux d'une entreprise étaient des achats " non stratégiques " ? Certainement pas Atofina. Sur son site de Saint-Fons (495 salariés), le chimiste exploite depuis le mois de mai la place de marché privée de la start-up parisienne Hubwoo.com. Bien avancé, le premier pilote permet d'ores et déjà à l'industriel d'accélérer l'achat de ses fournitures et de certaines pièces de l'outil de production, tout en réduisant les frais de gestion associés. " D'une façon ou d'une autre, les coûts de ces objets entrent dans le prix de revient d'un produit. L'idée était simplement d'appliquer une philosophie d'e-procurement entre l'entreprise et ses fournisseurs habituels ", expose Stéphane Coué, responsable chez Hubwoo du compte Atofina. En clair, le système permet aujourd'hui à une quarantaine de salariés de commander bureaux, crayons, boulons, joints ou tubes de PVC de remplacement, directement sur un catalogue électronique. Elaboré et hébergé par la start-up, ce clone de cybermarché s'ouvre directement à partir d'un simple ordinateur connecté à l'Internet. Exit, donc, les relations multiples en extranet avec ses fournisseurs ! Oubliés aussi, les très onéreux achats " hors contrats " effectués directement par un service ou un atelier ! Tout a même été prévu contre les éventuels abus : sélectionnés au début du projet, des supérieurs hiérarchiques " approbateurs " vérifient la pertinence des besoins et des dépenses, valident les commandes, régulant ainsi les échanges entre le personnel et les fournisseurs de l'entreprise. Une révolution dans les relations commerciales Pour quelques millions de francs, la place de marché implique une véritable petite révolution dans les relations commerciales des deux côtés du catalogue. " Nous commençons toujours par une phase d'analyse de l'organisation de l'entreprise avant la construction du catalogue : l'un des grands avantages de cette méthode est qu'elle permet de mieux connaître le panel des fournisseurs. En revanche, nous ne nous immisçons en aucun cas dans la négociation des contrats cadres ", insiste Stéphane Reynaud, ingénieur d'affaires d'Hubwoo. De peur d'effrayer le service achat de l'entreprise ? " Pas du tout ! rétorque Stéphane Coué, tout le monde chez Atofina a été "très moteur" sur ce projet. Le résultat est tel que le pilote est aujourd'hui considéré comme un véritable outil d'exploitation ! " Les gains escomptés oscillent aujourd'hui entre 5 et 20 % de la facture annuelle des frais généraux. Une variation due à la difficile estimation de surcoûts auparavant invisibles. Autre gain non négligeable : l'expérience d'Atofina dans le domaine des places de marché privées devrait l'aider à mieux négocier le lancement, dans les semaines à venir, d'un projet global d'e-procurement au sein de TotalFinaElf. Arnaud Boulben L'objectif Rationaliser les achats des produits non stratégiques et éliminer les commandes " hors cadre ". Les moyens Créer une place de marché propre à l'entreprise et à ses fournisseurs habituels. Les résultats Entre 5 et 20 % de gains sur les frais généraux annuels, et un panel de fournisseurs mieux défini.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS