Un convoi de pièces d'Airbus A380 bloqué par des manifestants dans le Gers

[ACTUALISÉ] La nuit du 22 août, une quinzaine de personnes handicapées ont bloqué le convoi de pièces d'un A80 à L'Isle-Jourdain dans le Gers. Pour protester contre l'article 18 de la loi ELAN, ils ont souhaité cibler un symbole économique de la France. L'association Handi-social demande au président d'Airbus de faire pression sur le gouvernement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un convoi de pièces d'Airbus A380 bloqué par des manifestants dans le Gers
Des pièces détachées d'un A380 transportées par convoi routier (Image d'archive).

Ils voulaient s’attaquer à un symbole économique de la France. Dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 août, une quinzaine de personnes handicapées ont bloqué un convoi d’Airbus près de L’Isle-Jourdain (Gers), sur la nationale 124. Les manifestants ont ainsi empêché le transport de plusieurs pièces de l’A380, appareil emblématique de l’avionneur européen.

Contrairement aux autres avions d’Airbus, les pièces de l’A380 sont trop grosses pour être chargées dans les avions cargos Beluga ST. Elles sont donc acheminées par la route, sur un itinéraire à grand gabarit qui relie le port de Bordeaux (Gironde) aux usines de Toulouse (Haute-Garonne) où a lieu l’assemblage final du très-gros porteur.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le convoi bloqué comporte deux ailes, l’empennage vertical et des tronçons de fuselage. Des photos partagées par les manifestants montrent les imposantes pièces de l’avion chargées sur des camions à l’arrêt. Puisqu’il n’a pu respecter ses horaires de circulation nocturnes, le convoi a dû reporter son trajet à la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 août.

Une manifestation contre la loi ELAN

Les manifestants dénoncent l’article 18 du projet de loi ELAN (évolution du logement et aménagement numérique) adopté par l’Assemblée nationale en première lecture le 12 juin. L’article décrié prévoit la réduction de la part de logements accessibles aux personnes handicapées dans la construction neuve de 100% à 10%. Cette diminution doit être compensée par 90% de logements “évolutifs” dans la construction neuve. C’est-à-dire qu’ils pourront être rendus accessibles aux personnes handicapées grâce à des travaux à moindre coût.

Odile Maurin, présidente de l’association Handi-social, a demandé à Tom Enders, président du groupe Airbus, d’agir auprès du gouvernement pour faire retirer cet article.

Les manifestants sont revenus le soir du mercredi 22 août pour retarder à nouveau le départ du convoi. Vers 22 heures, ils se sont retirés et les camions ont pu partir avec les pièces de l'A380.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS