L'Usine Auto

Un conseil d'administration exceptionnel pour solder l'affaire Renault

Publié le

Le comité d'audit du constructeur a rédigé un rapport pour mettre au clair le déroulement de ce fiasco. Les dirigeants de Renault vont en tirer les conclusions, et établir les responsabilités.

Un conseil d'administration exceptionnel pour solder l'affaire Renault © SASCHA SCHUERMANN/AFP/Getty Images

Sommaire du dossier

Lors de cette réunion, des têtes pourraient tomber. Le conseil d'administration de Renault se réunit ce lundi entre midi et 14h. Sera présenté un rapport réalisé par le comité d'audit de Renault à la demande de la direction.

Ce rapport retrace le déroulement de l'affaire. L'objectif étant de pointer les dysfonctionnements et établir les responsabilités de chacun. Aucun dirigeant de Renault n'est parti suite à cette affaire. Carlos Ghosn, après avoir reconnu que les trois cadres licenciés ont été accusés à tort, a refusé la démission de son numéro 2, Patrick Pélata.

Autre sujet : les indemnités à verser aux trois anciens salariés. Selon l'hebdomadaire Marianne, Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum demandent respectivement 3,2 millions, 3,4 millions et 2,4 millions d'euros de dommages pour préjudice moral. Un total de 11 millions d'euros.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

11/04/2011 - 11h26 -

Et les 2 millions restants, si je compte encore bien, c'est pour marianne ? mdr Je suis pour le maintien de M. le président Goshn
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte