Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Partager
Un composite superhydrophobe formé en une étape unique

Que la lumière soit… Car c’est grâce à cette dernière que des chercheurs de l’Université de Syracuse (New-York) sont parvenus à fabriquer un matériau superhydrophobe en une seule étape. Dans leurs travaux, publiés le 19 août 2021 dans ACS Applied Polymer Materials, ils utilisent la photopolymérisation pour réaliser une séparation de phase entre les polymères et les nanoparticules qui forment le composite.

Une action à deux échelles

La plupart des matériaux superhydrophobes reposent sur une surface rugueuse à deux niveaux, microscopique et nanoscopique, afin de minimiser au maximum l'aire de contact entre le liquide et le solide. Mais cette fabrication implique plusieurs étapes de traitements complexes, incluant des fragments fluorés. Pour s’affranchir de cette contrainte, les chercheurs américains sont partis d’un mélange de monomères photosensibles (triacrylate de triméthylolpropane), et de nanoparticules de dioxyde de titane. L’ensemble a été placé au-dessus d’un masque criblé d'un réseau régulier de trous de 40 ?m de large et espacés de 200 ?m, afin de laisser passer la lumière.

La réaction de polymérisation s’est ainsi déroulée sur les zones les plus exposées aux rayons. Ces régions ont durci plus rapidement, ayant pour effet de former des bosses de 65 ?m de haut au-dessus de chaque puits de lumière. Cet événement en a entraîné un second : les nanoparticules se sont déplacées des zones denses en polymères, où la photopolymérisation a eu lieu, vers les monomères. Elles sont ainsi remontées à la surface du substrat, formant une couverture uniforme de nanoparticules au-dessus des bosses microscopiques sous-jacentes.

Angle de contact élevé

Pour qu’un matériau soit qualifié de superhydrophobe, il faut que l’angle de contact entre le liquide et le solide soit supérieur à 150°. C’est le cas pour la plupart des échantillons de l’étude, qui contiennent entre 5 et 16 % de nanoparticules. En parallèle, les scientifiques ont également mené ces expériences sans le masque… Aucune bosse n’est apparue, et l’angle de contact ne dépassait pas les 20°.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS