Un comité de Telecom Italia va étudier le projet de Hutchison

MILAN (Reuters) - Telecom Italia a annoncé jeudi qu'il avait créé un comité chargé de déterminer si l'opérateur télécoms avait intérêt à fusionner avec la filiale italienne mobile 3 Italia d'Hutchison Whampoa.

Partager

Le premier opérateur télécoms italien a précisé que le groupe de Hong Kong avait émis comme condition à la fusion de devenir son premier actionnaire.

Des sources au fait de la situation avaient dit cette semaine que le groupe hongkongais était intéressé par une participation de près de 30% dans Telecom Italia.

Telecom Italia a ajouté qu'il avait donné mandat à la direction d'étudier la faisabilité opérationnelle d'une scission du réseau de téléphonie fixe.

Selon des sources, le comité rendra ses conclusions sur le projet de fusion dans deux à trois semaines.

Le comité est composé du président Franco Bernane et des administrateurs Gabriele Galateri di Genola, Elio Catania, Julio Linares - qui représentent la holding de contrôle Telco - et Luigi Zingales.

La holding Telco, principal actionnaire de Telecom Italia, s'est montrée très réservée quant à un rapprochement avec Hutchison, ont précisé les sources.

Telco, qui détient 22,4% de Telecom Italia, est-elle même détenue à hauteur de 46,2% par l'espagnol Telefonica, concurrent de Telecom Italia au Brésil. L'assureur Generali détient 30,6% de Telco et les banques Intesa Sanpaolo et Mediobanca 11,6% chacune.

L'Etat italien possède une action spécifique dans l'opérateur télécoms, qui lui donne un droit de veto sur certaines décisions du conseil d'administration.

L'action Telecom Italia a terminé en hausse de 1,74% à 0,6125 euro.

Lisa Jucca, Danilo Masoni, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS