Un cluster chimie verte

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La chimie toulousaine n’en finit pas de jeter les bases d’une industrie tournée vers l’avenir et l’innovation technologique, pour oublier le traumatisme de l’explosion du site AZF. Pour dédiaboliser la filière, mais aussi pour se positionner durablement sur un marché international très concurrentiel, une quarantaine d’industriels ont créé le cluster Chimie verte. Dans leurs rangs, quelques poids lourds, dont les laboratoires Pierre Fabre, Arkema, BASF, Seppic et Ragt, mais aussi des PME telles qu’Agronutrition, spécialisée dans les compléments nutritionnels pour les plantes, de Carbonne (Haute-Garonne), Phodé et ses arômes naturels et destructeurs d’odeurs d’Albi (Tarn), ou Vegeplast et ses thermoplastiques biodégradables d’origine végétale, de Bazet (Hautes-Pyrénées). "Notre objectif est de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte