Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Un client mystère va installer une énorme base logistique au nord de Nantes

, , , ,

Publié le , mis à jour le 03/01/2019 À 16H05

Le promoteur Pitch promotion va investir 110 millions d’euros dans 12 hectares d’entrepôts près de Nantes (Loire Atlantique), dont le nom de l'occupant n'a pas encore été dévoilé mais ne sera pas le distributeur américain Amazon. A terme la nouvelle infrastructure pourrait créer 1 700 emplois.

Un client mystère va installer une énorme base logistique au nord de Nantes
Un mystérieux projet de 120 000 m2 d'entrepôts, annoncé au nord de Nantes, pourrait être destiné à Amazon.
© Juliette Raynal - L'Usine Digitale

Le groupe immobilier parisien Pitch promotion va construire un méga projet logistique au nord de Nantes (Loire Atlantique), avec 121 000 m² d’entrepôts sur le parc d’activités d’Erette Grand’Haie à Grandchamps-des-Fontaines. L’investissement total s’élèverait à 110 millions d’euros et entraînerait à terme la création de 1 700 emplois.

L’information émane de la communauté de communes d’Erdre et Gesvres où se situe cet espace. Selon Yvon Lerat, président de cette collectivité, Pitch promotion construit cet ensemble pour un seul et unique client, "un groupe de notoriété mondiale, déjà en Europe", mentionne l’élu sans dévoiler son nom. Le groupe Pitch promotion n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Ce n’est finalement pas Amazon qui se cache derrière ce projet. Le nom du géant américain de la distribution avait été cité car Amazon, qui n'est pas présent dans le Grand Ouest, cherche à étendre son infrastructure nécessaire à sa promesse de livraison à J+1.

Amazon a démenti fin novembre. "Nous démentons les rumeurs d’implantation d’un site d’Amazon à Grandchamps-des-Fontaines. Amazon cherche constamment à accroître la taille et la flexibilité de son réseau en Europe pour répondre à la demande des clients, mais nous n’avons à ce jour aucune annonce à faire dans la région nantaise."

Un premier bâtiment de 46 000 m² verrait le jour sur un site de 11 hectares en 2020, le permis de construire est déposé. Il emploierait 200 salariés. Le second, de 75 000 m² sur deux étages, culminerait à 20 mètres de hauteur. Il occuperait une emprise de 28 hectares. Ce projet prendrait trois ans à instruire et un an et demi à construire, mentionne Yvon Lerat, ce qui porte sa livraison à 2022 ou 2023. Mais ce deuxième volet n'est pas encore bouclé. Le compromis de vente n'est pas signé et le projet sera sujet à des autorisations environnementales.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle