Economie

Un CDO peut en cacher un autre

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Selon le second baromètre ­réalisé par Critéo, ­Novamétrie, Salesforce, ­Digital Jobs et Viséo, 27 % des entreprises comptent un chief digital officer (CDO) et 83 % considèrent le numérique comme une priorité. Le paradoxe n’est qu’apparent : l’embauche d’un CDO n’est pas obligatoire. Christophe Catoir, président d’Adecco France, avoue ainsi avoir préféré recruter un directeur marketing et digital pour signifier que « le numérique a pour objectif de mieux satisfaire [ses] clients ». Parallèlement, émerge un nouveau CDO : le chief data officer, présent dans 18 % des entreprises en 2016. Sa mission ? Rassembler les données, vérifier leur fiabilité, les analyser pour créer de la valeur. Rien[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte