Un camion transportant des airbags Takata explose aux Etats-Unis

 Un camion transportant des airbags de Takata et des composants entrant dans leur fabrication a explosé au Texas la semaine dernière, tuant une femme et faisant quatre blessés, a annoncé lundi l'équipementier automobile japonais.

Partager

Un camion transportant des airbags Takata explose aux Etats-Unis
Un camion transportant des airbags de Takata et des composants entrant dans leur fabrication a explosé au Texas la semaine dernière, tuant une femme et faisant quatre blessés. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook

Le mardi 22 août, un camion transportant des airbags de Takata a explosé. L'accident a fait un mort et quatre blessés. Un revers de plus pour Takata, dont les coussins d'air font l'objet de rappels massifs dans le monde après avoir été liés à 14 décès et 150 cas de blessures dus à des éclatements intempestifs.

Le camion se rendait à un entrepôt de Takata à Eagle Pass, dans le Texas, quand s'est produit l'accident. Le souffle de l'explosion a endommagé une dizaine de maisons et l'une d'elles, la plus proche, a été dévastée par un incendie, selon les médias locaux. Le conducteur, âgé de 20 ans, a pu prendre la fuite avant l'explosion mais une femme de 69 ans a péri dans l'incendie de sa maison juste en face. Son identité a été établie deux jours plus tard après examen de ses empreintes dentaires.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Takata a reconnu lundi que le camion était "impliqué" dans un accident suivi d'un départ de feu qui a provoqué une explosion. Un porte-parole a indiqué que le camion transportait des airbags et des agents propulseurs, dont du nitrate d'ammonium, un corps chimique volatil.

L'entrepôt de Takata à Eagle Pass, près de la frontière mexicaine, stocke des coussins d'air fabriqués à l'usine de Monclova, au Mexique, qui a été l'un des sites de production du groupe japonais mis en cause dans le scandale des airbags défectueux.L'enquête sur les accidents impliquant les airbags de Takata a montré qu'ils risquaient, en cas d'exposition prolongée à des conditions de forte chaleur, d'exploser avec une force excessive en envoyant des éclats dans l'habitacle du véhicule.

La plupart des cas ont concerné des conducteurs de voitures Honda aux Etats-Unis mais ce sont en tout plus de 100 millions de véhicules dans le monde qui ont été rappelés pour un remplacement de ces équipements.

Pour Reuters, Naomi Tajitsu à Tokyo et Bernie Woodall à Detroit, Véronique Tison pour le service français

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS