Un "bug" de logiciels à l'origine de la panne du 2 juin, selon Orange

PARIS (Reuters) - La panne des numéros téléphoniques d'urgence survenue en France le 2 juin a été provoquée par "un bug dans les logiciels des 'calls servers'", apprend-on vendredi dans les conclusions de l'enquête interne menée par Orange.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un
La panne des numéros téléphoniques d'urgence survenue en France le 2 juin a été provoquée par "un bug dans les logiciels des 'calls servers'". /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

L'incident, qualifié de préoccupant par le président Emmanuel Macron, avait mis sous pression l'opérateur de téléphonie et son PDG, Stéphane Richard, qui avait présenté ses excuses après une convocation au ministère de l'Intérieur.

Selon les conclusions de l'enquête, rendues publiques vendredi, "ce dysfonctionnement est la conséquence d'un bug dans les logiciels des 'calls servers'".

"Ce bug s'est activé suite à des commandes usuelles de reconnexion, perturbant le fonctionnement global des calls servers malgré leur redondance entre les six sites distincts", peut-on lire.

Orange ajoute que la défaillance logicielle est désormais identifiée par le fournisseur des équipements concernés et "qu'un correctif a été adressé".

L'opérateur français déplore que "malgré la mobilisation des équipes techniques, le retard dans l'activation de la cellule de crise managériale" ait entraîné "une communication tardive vers toutes les parties prenantes."

Le gouvernement a confié une enquête distincte à l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), qui dispose de deux mois, un rapport d'étape étant attendu d'ici un mois.

(Claude Chendjou et Camille Raynaud avec Mathieu Rosemain, édité par Sophie Louet)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ORANGE
ARTICLES LES PLUS LUS