L'Usine Aéro

[Vidéo] Un projet d'avion hypersonique capable de voler à Mach 5 et de relier Londres à New York en 90 minutes

Rémi Amalvy , ,

Publié le

Vidéo Fondée par des anciens de SpaceX et Blue Origin, Hermeus Corporation ambitionne de développer un avion hypersonique capable de voler à Mach 5 et de relier Londres à New York en 90 minutes. De quoi séduire les investisseurs. La compagnie américaine a déjà reçu quelques premiers financements.

[Vidéo] Un projet d'avion hypersonique capable de voler à Mach 5 et de relier Londres à New York en 90 minutes
Une première ébauche de ce à quoi pourrait ressembler l'appareil
© Hermeus Corporation

Relier Londres à New York en seulement 90 minutes de vol au lieu des sept heures actuelles. L’idée peut faire sourire, ou rêver, mais c’est bien l’objectif que s’est fixé la compagnie aéronautique américaine Hermeus Corporation. Basée à Atlanta, celle-ci prévoit de développer un avion capable de se propulser à Mach 5, soit cinq fois la vitesse du son. Plus de 5300 km/h en vitesse de croisière, pour être précis, et une autonomie de vol d’environ 7400 km.

Loin d’être des novices, les quatre fondateurs sont des anciens de SpaceX et Blue Origin, les sociétés spatiales des milliardaires Elon Musk et Jeff Bezos. Ils ont également tous travaillé chez Generation Orbit, une autre compagnie du secteur, où ils ont contribué au développement d’un avion-fusée supersonique, et du dernier X-Plane de l’armée américaine.

"Nous avons l’ambition de révolutionner l’infrastructure des transports, en augmentant radicalement la vitesse de déplacements longues distances", a déclaré dans un communiqué du 13 mai AJ Piplica, l’un des patrons de Hermeus. De quoi attirer des intérêts extérieurs. Selon le même communiqué, la société américaine de capital-risque Khosla Ventures a participé à une levée d’amorçage, aux côtés d’autres investisseurs privés.

3000$ le billet

Si le développement arrive à son terme, l’appareil devrait donc voler deux fois plus vite que le Concorde, l’emblématique avion supersonique franco-britannique dont l’exploitation s’est arrêtée en 2003. La démocratisation ne serait cependant pas pour tout de suite. Selon CNN, le ticket pourrait coûter la bagatelle de 3000$ (presque 2700€).

Un marché de niche qui attire quand même les constructeurs. Aux États-Unis, au moins Boeing, Lockheed Martin et Aerion Corporation développent actuellement un appareil hypersonique de ce type.

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

26/05/2019 - 07h50 -

It is the improved copy of the concord that was banned by the Americans because of so-called (pollution)
Répondre au commentaire
Nom profil

26/05/2019 - 07h41 -

ils copient notre concorde qu'ils avaient réussi à faire interdire...
Répondre au commentaire
Nom profil

26/05/2019 - 07h37 -

Les américains copient notre concorde
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte