Technos et Innovations

Un ascenseur pour l'espace ? Possible dès 2050, selon une firme japonaise

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Vidéo Coup de pub ou projet réaliste ? Le géant de la construction japonais Obayashi  affirme pouvoir construire un ascenseur spatial à l'horizon 2050. Ce n'est pas la première fois qu'un tel projet est évoqué.

Un ascenseur pour l'espace ? Possible dès 2050, selon une firme japonaise © DR

Un ascenseur pour l'espace. Le projet relève de la science-fiction, mais des scientifiques et industriels y songent sérieusement, et depuis longtemps (le premier à l'avoir imaginé est l'astronaute russe Constantin Tsiolkovski en 1895). Le laboratoire Google X, qui étudie les projets les plus fous pour le compte du géant américain, a un temps exploré  cette possibilité… mais y a renoncé, pour des raisons de rationalité économique. La start-up américaine LifePort, qui est parvenue à lever plus de 100 000 dollars sur Kickstarter en 2012, a aussi pour objectif de bâtir un ascenseur spatial à moyen terme. Elle tente d'obtenir les autorisations pour tester sa technologie à petite échelle, d'abord en envoyant un ballon attaché au sol à haute altitude.

un ascenseur de près de 100 000 kilomètres

Mais c'est une firme japonaise, le géant de la construction Obayashi (à qui l'on doit le métro de Dubai, la tour Skytree à Tokyo, et de nombreux stades, ponts et infrastructures monumentales), qui se dit bien placée pour réaliser cet objectif, à l'horizon 2050. L'invention de nano-tubes de carbone, qui permettraient de fabriquer des câbles bien plus résistants que leurs équivalents en acier, donne de l'espoir à la compagnie japonaise. Il serait alors possible de hisser, sur près de 100 000 kilomètres, des sortes de navettes, propulsées par des moteurs magnétiques, transportant marchandises et passagers vers une station spatiale internationale. Il faudrait sept jours de voyage pour parcourir cette distance. Un projet au coût exorbitant, évidemment, mais moins qu'une navette spatiale classique, selon ses défenseurs.

Des universités japonaises planchent depuis des années sur différents systèmes de traction, des cabines d'ascenseur ou navettes robotiques adaptées à l'environnement spatial. Mais pour Yoji Ishikawa, du département de R&D d'Obayashi, ce n'est pas un pays ou une entreprise seule qui pourra faire naître ce projet fou, mais une coalition d'acteurs internationaux. Encore faudra-t-il démontrer l'intérêt d'un tel système de transport.

Un ascenseur pour l'espace ? Markus Landgraf, mission analyst à l'ESA, explique pourquoi un tel projet est réaliste et quels seraient ses bienfaits, lors d'une conférence TEDx (en anglais)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte