Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Un ancien navire de CGG métamorphosé en "bateau hôtel"

Marine Protais , ,

Publié le

Le Viking II, ancien navire du parapétrolier CGG, est reconverti en bâteau-hôtel par l'armateur néerlandais C-Bed. Dès le premier semestre 2016, Il pourra accueillir  125 personnes travaillant sur des fermes éoliennes offshore.

Il y a quelques mois, le Viking II sondait les fonds marins pour rechercher des réservoirs géologiques d'hydrocarbures. Bientôt, il accueillera une équipe de 120 personnes spécialisée dans les fermes éoliennes offshores. L'ex navire de la flotte du parapétrolier CGG a été vendu cet été à l'armateur néerlandais C-Bed qui a décidé d'en faire un navire hôtel.

Le navire de 93,5 mètres a été transféré sur les chantiers danois de Fayard. Sa transformation a été pensée par le bureau d'étude norvégien Wärtsilä Ship Design. Le bateau sera muni d'une passerelle compensée permettant l'accès aux éoliennes. "Nous avons conçu un navire capable à la fois de naviguer dans des conditions extrêmes, et d'assurer aux passager un haut niveau de confort", a résumé Ove H. Wilhelmsen, directeur de Wärtsilä Ship Design, dans un communiqué du 25 novembre.

Wärtsilä avait déjà conçu le Viking II, précédemment connu sous le nom de Veritas Viking II. "Construit par le norvégien Mjellem & Karlsen, le navire avait été livré en 1999 à une autre compagnie norvégienne, Eidesvik, raconte nos confrères du Marin. Après avoir été opéré par CGG, il a été vendu en août 2015 par Eidesvik Shipping."

CGG réduit sa flotte

CGG souffre de la baisse des investissements dans l’exploration de ses clients pétroliers, à cause de la chute des cours de l'or noir. Depuis 2012, le spécialiste de la sismique réduit sa flotte, passée de 18 à 5 navires. Le groupe a par ailleurs annoncé lundi 7 décembre son intention de procéder à une augmentation de capital d'un montant de 350 millions d'euros afin notamment de financer son plan de restructuration.

Les travaux de reconversion du Viking II, rebaptisé Wind-Innovation, devraient s'achever au premier semestre 2016.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle