Electronique

Un an après: un bilan peu optimiste. Intel s'inquiète pour la Silicon Valley. Bouygues Télécom sort du rouge. Nokia en demi-teinte. Le poids lourd européen reste en crise. Corel profite à Microsoft...

, , , ,

Publié le

Un an après... Les quotidiens économiques, comme les autres, consacrent de nombreuses pages ce matin à la commémoration des attentats du 11 septembre. Les Echos notent que l'économie mondiale a évité la récession, mais qu'elle traverse une crise de confiance. En fait, paradoxalement, l'économie américaine, après 3 trimestres de récession,  a plutôt connu une embellie après le 11 septembre, embellie dont ont profité les pays qui commercent avec les Etats-Unis : Japon, Canada, Mexique, Asie orientale... Seule l'Europe a mal encaissé le coup, estime le quotidien. Quant aux marchés boursiers, ils restent sous la pression du contexte géopolitique, avec notamment les risques de guerre en Irak.

La Tribune revient sur le rôle des paradis fiscaux dans le financement des réseaux terroristes, pour constater que rien -ou presque- n'a été fait pour les mettre sous surveillance. Le gel des avoirs des organisations ou personnes liées à Al-Qaida n'a donné que de maigres résultats : 10 millions de dollars saisis sur des avoirs estimés en milliards de dollars...

Intel s'inquiète pour la Silicon Valley. Le n°1 des semiconducteurs, qui joue une rôle important dans le financement des start-up, estime que le flux d'innovation est menacé dans la Silicon Valley, en raison de la forte baisse des fonds de capital risque, explique le  Financial Times. Faute de partenaires financiers, Intel investira cette année 175 millions de dollars dans des jeunes entreprises, contre plus d'un milliard de dollars deux ans auparavant.

Bouygues Télécom affiche un premier bénéfice net semestriel (65 millions d'euros), six ans après l'ouverture de son réseau de téléphonie mobile, annoncent Les Echos.

Chez Nokia, c'est un message en demi-teinte qui a été délivrée hier, rapportent Les Echos : les téléphones mobiles vont mieux, mais les infrastructures de réseaux vont moins bien que prévu. Résultat : des prévisions revues à la baisse pour l'équipementier finlandais des télécoms.

Le marché européen des poids lourds a du mal à sortir de la déprime. Les immatriculations devraient baisser de 10% en 2002, avec au mieux une stabilisation prévue pour 2003, rapportent Les Echos.  

Sachez enfin que le canadien Corel, concurrent de Microsoft dans les logiciels de bureautique, a marqué des points en signant des accords avec Dell et Compaq pour pré-installer ses produits sur 4,5 millions d'ordinateurs. Mais Microsoft détient 90% du marché... et 22% de Corel. C'est dans La Tribune.

A demain !

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte