Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Un Airbus A380 "tortue de mer", les boites noires du Boeing 737 MAX analysées, des micro-algues pour purifier l'air : l’actu de la semaine en images

Rémi Amalvy

Publié le

Comme chaque samedi, retour sur l’actualité de la semaine en cinq clichés. Avec en premier lieu la décoration insolite en tortue de mer du nouvel A380 livré au Japon.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Airbus livre au Japon son premier A380 décoré d'une tortue de mer

Airbus a livré à la compagnie aérienne japonaise ANA (All Nippon Airways) son premier A380 mercredi 20 mars. Avec sa livrée décorée d'une tortue de mer, la fabrication de l'appareil très gros-porteur a particulièrement été suivie. La cérémonie de livraison est à revivre en vidéo sur le site de L'Usine Nouvelle.

La tension monte entre le français Essilor et l'italien Luxottica

Le président exécutif d'EssilorLuxottica, Leonardo Del Vecchio, a estimé le 20 mars que certains comportements d'Essilor constituaient une "violation claire" de l'accord de fusion et de règles de gouvernance du nouveau groupe franco-italien.

[Crash du Boeing 737 MAX] Le BEA a réussi l’extraction des données des deux boîtes noires

Le Bureau d'enquête et d'analyses français annonce avoir extrait les données des deux boîtes noires du Boeing 737 MAX d’Ethiopian, une semaine après le crash. 

À Créteil, les micro-algues purifient l’air de l’usine d’incinération

A Créteil (Val-de-Marne) un dispositif innovant utilisant des micro-algues permet pour la première fois de purifier les fumées d’une usine de valorisation énergétique des ordures ménagères.

Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Golfech sont à l'arrêt

Tous les réacteurs sont à l'arrêt à la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne). Conséquence d'un niveau d'eau bas dans un générateur de vapeur, le réacteur n°2 de la centrale s'est arrêté le 21 mars. Il n'y a aucun risque de sécurité, précise EDF, il ne s'agit que d'un processus automatique. L'événement survient cependant alors que le réacteur n°1 est en maintenance.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle