Un Airbus A380 frôle un drone dans le ciel près de Los Angeles

Sur le point d'atterrir à l'aéroport de Los Angeles, un A380 de la compagnie Lufthansa a aperçu un drone passer à environ 60 mètres de l'appareil. Un incident qui fait écho à celui survenu à Roissy le 19 février dernier.

Partager

Un A380 de la compagnie Lufthansa est passé tout près d'un drone dans le ciel californien ce vendredi 18 mars, vers 13h30 heure locale (21h30 en France). L'appareil était à l'approche de l'aéroport de Los Angeles, à près de 20 kilomètres, et a aperçu l'engin à 5000 pieds, soit environ 1500 mètres d'altitude.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A 60 mètres au-dessus de l'appareil

"Le pilote d'un avion A380 de Lufthansa nous a informés qu'un drone est passé à environ 60 mètres au-dessus de l'appareil, quand il se dirigeait vers des pistes d'atterrissage", indique dans un communiqué le porte-parole de l'agence fédérale de l'aviation civile (FAA) chargé de la zone pacifique, Ian Gregor.

Ce nouvel incident fait écho à celui survenu en France le 19 février dernier, lorsqu'un A320 avait frôlé un drone lors de son arrivée sur l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. L'engin avait été aperçu à une altitude de 5500 pieds, environ 1700 mètres. Le drone était toutefois passé beaucoup plus près de l'appareil, environ 5 mètres sous l'aile gauche. Le copilote avait d'ailleurs dû effectuer une manœuvre d'évitement, ce qui n'est pas le cas pour l'A380 de la Lufthansa qui a maintenu sa trajectoire avant d'atterrir sans problème quelques minutes plus tard.

Si on ne sait pas vraiment quel dégât causerait l'impact d'un drone sur un avion de la ligne, les signalements se multiplient ces derniers temps. Entre janvier et août 2015, la FAA, le gendarme du ciel américain, a recensé 650 incidents impliquant des drones et des avions (dont une majorité en Californie), contre 238 sur l'ensemble de l'année 2014.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS