Un Airbus A320 se trompe de piste d'atterrissage et évite la catastrophe... de justesse

Un Airbus A320 de la compagnie Air Canada s'est trompé de piste d'atterrissage à l'approche de l'aéroport de San Francisco, le 7 juillet dernier. Le pilote de l'appareil s'est engagé sur le taxiway C, réservée aux appareils en attente de décollage. Quatre avions y patientaient, remplis de passagers et de kérosène. La procédure d'atterrissage a été avortée in extrémis.

Partager
Un Airbus A320 se trompe de piste d'atterrissage et évite la catastrophe... de justesse

L'agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) a ouvert une enquête mardi 11 juillet. Elle cherche à découvrir comment, le 7 juillet, un avion a pu entamer une procédure d'atterrissage sur une piste de l'aéroport de San Francisco occupée par quatre avions en attente de décollage, relate la presse canadienne. Peu avant minuit ce soir-là, l'Airbus A320 de la compagnie Air Canada termine le vol AC759 en provenance de Toronto. Le contrôleur aérien indique au monocouloir européen d'atterrir sur la piste 28R.

Mais le pilote de l'appareil, qui transporte 140 personnes, s'aligne sur le taxiway C, situé juste à côté de la piste désignée. Cette piste est en réalité une aire d'attente où les avions stationnent avant d'obtenir le feu vert pour décoller. Et lorsque l'A320 d'Air Canada entame sa procédure de descente, quatre avions patientent sur le taxiway C, selon Radio Canada

L'atterrissage a été finalement avorté par le contrôleur aérien, qui a ordonné au pilote de remettre les gaz pour reprendre de l'altitude. L'enquête de la FAA devra déterminer les raisons qui ont poussé l'appareil d'Air Canada à entamer une descente sur la mauvaise piste. Dans son rapport, l'autorité américaine mentionne une communication entre l'un des avions qui stationnaient sur le taxiway et la tour de contrôle. "United One, Air Canada vient de voler tout juste au-dessus de nous." La distance entre les deux appareils n'a pas été communiquée. Pourtant, elle déterminera à quel point la "catastrophe la plus importante de l'aviation civile", selon les experts du secteur, était imminente.

5 Commentaires

Un Airbus A320 se trompe de piste d'atterrissage et évite la catastrophe... de justesse

Moi
18/07/2017 09h:01

"Imminente" c'est pas le mot que j'aurais choisi...

Réagir à ce commentaire
Marc P
25/07/2017 11h:41

Pourquoi titrer votre article "Un Airbus A320 ..." et non pas "Un avion de Air Canada ..." . A aucun moment, votre article ne met en cause la nature de l'avion, mais plutot des facteurs externes à l'appareil lui même. Le titre de l'article relève donc de la désinformation, et porte préjudice à l'image d'Airbus et de son appareil. L'UN doit faire plus attention pour préserver son image de objective et rigoureuse, en evitant de tomber dans le sensationnel

Réagir à ce commentaire
Réaction(s)
Soundsoru
27/07/2017 14h:06

Marc, merci de votre commentaire ! Ce titre est dépourvu de sens !

Réagir à ce commentaire
KarlJo
25/08/2017 09h:59

D'accord avec Marc P, le pilote aurait dû au moins checker, quelque soit l'avion utilisé , son l'alignement ILS ! A cette distance ,la dérive avec l'axe central est plus que significatif. Donc erreur probable de pilotage. .

Réagir à ce commentaire
Toto the best
03/03/2018 12h:18

J’ai lu l’article concernant un aéronef d’Air Canada qui s’est trompé de piste lors de son atterrissage. Comme l’indique ce texte on peut conclure que c’est de la faute de l’avion, un A320. C’est dingue le nombre de gens qui veut détruire Airbus. Moi qui pensait que la presse était neutre……………………….. Enfin bon courage, bonne destruction.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS