Un airbag plus compact et plus écologique

Seva Technologies a conçu un générateur de gaz pour airbag d'un encombrement réduit et plus respectueux de l'environnement.

Les airbags actuels présentent encore des problèmes de compacité, et certains systèmes libèrent au déclenchement des gaz toxiques, voire réinflammables. Une petite entreprise parisienne, Seva Technologies, s'est attaquée au composant le plus problématique des airbags, le générateur de gaz, c'est-à-dire sa partie pyrotechnique. La grande idée est de substituer à un générateur de gaz fonctionnant typiquement sous 600 bar, un générateur de gaz hybride solide-solide. Ici, les gaz issus de la combustion d'un propergol décomposent du nitrate d'ammonium qui libère de l'azote, de l'eau et de l'oxygène. Ce dernier alimente la postcombustion avec les produits de la combustion du propergol. Au final, c'est le nitrate d'ammonium qui fournit la majorité des gaz, propres et chimiquement neutres.

Objectif : 30 % du marché

Au bilan : une réduction des substances explosives, la quasi-innocuité des rejets gazeux, un recyclage simplifié sur les véhicules en fin de vie, ainsi qu'une masse et un encombrement fortement réduits. En effet, le générateur de gaz passager a été ramené à un cylindre de 160 mm sur 35 mm de diamètre ne pesant pas plus de 350 g - là où le meilleur produit concurrent a une longueur de 220 mm pour un diamètre de 35 mm et une masse supérieure à 800 g. En effet, la postcombustion génère une pression inférieure à 200 bar. Ce moindre confinement a permis de réduire l'épaisseur de la structure métallique. L'objectif de Seva Technologies est ambitieux : conquérir 30 % du marché européen des générateurs de gaz. Ce modèle devrait équiper des véhicules dès 2005.

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS