Un actionnaire de Volkswagen veut bloquer la fusion avec Porsche

Le projet de fusion des constructeurs Porsche et Volkswagen profiterait à la famille des milliardaires Porsche.

Partager

C’est ce qu’a affirmé le fonds de pension public de Norvège, directement rattaché à la banque centrale norvégienne et actionnaire de Volkswagen, dans une lettre adressée au président du conseil de surveillance de Volkswagen, Ferdinand Piëch, par ailleurs membre de la famille Porsche. « Les informations sur les transactions entre les entités Volkswagen et Porsche ne parviennent pas à rassurer les propriétaires minoritaires », assure Anna Kvam, dirigeante du fonds, qui a investi 270 millions d’euros dans le capital du constructeur allemand. Le fonds, a réclamé une évaluation indépendante des actifs et des dettes, se méfiant de « l a logique financière derrière la levée de capitaux ».

Une vision de la situation que ne partage pas la porte-parole de Volkswagen, Christine Ritz, qui a précisé que « Porsche est une entreprise rentable qui va continuer de croître dans les années à venir, tous ses actionnaires en profitant ».

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les deux constructeurs sont parvenus à un accord au cours de l’été, prévoyant la prise de participation de Volkswagen dans le capital de Porsche à hauteur de 42% contre le versement de 3,3 milliards d’euros. Le Land allemand de Basse-Saxe, actionnaire à 20% de Volkswagen, a pour sa part déjà signé l’accord entre les deux constructeurs.

B.L

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS