Electronique

Un accord chez Sony à Ribeauvillé

, , , ,

Publié le

L'intersyndical et la direction du site alsacien de Sony sont parvenus à un accord sur le versement d'une prime de cession.

Un accord chez Sony à Ribeauvillé © Jami3.org - Flickr - c.c.

Après trois jours de grève, la direction et les syndicats de l’usine Sony de Ribeauvillé (Haut-Rhin) ont signé jeudi 6 juin au soir un "protocole de fin de conflit" qui règle la question de la prime de cession versée par le groupe japonais dans le cadre de la reprise progressive du site par le français Cordon Electronics.

Selon ce document, les salariés recevront tous la somme de 2 000 euros bruts, à laquelle s’ajoutera une "bonification" de 225 euros bruts par année d’ancienneté. En contrepartie, les élus du comité central d’entreprise de Sony France et du comité d’entreprise de Sony à Ribeauvillé s’engagent à rendre leur avis sur le projet de cession lundi 10 juin.

Environ 300  personnes sur un effectif d’un peu plus de 500 salariés avaient fait grève selon les syndicats. Ils ont indiqué en mai redouter jusqu’à 191 suppressions d’emplois dans la cadre de la reprise du site, déficitaire depuis plusieurs années.

Serge Foucher, le vice-président de Sony Europe, a pour sa part annoncé que 168 postes "à risque" avaient été recensés à Ribeauvillé.

Thomas Calinon
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte