Un accélérateur d’électrons unique au monde pour le CRT Aérial

Le Centre de ressources de technologies (CRT) Aérial, établi dans le parc d’innovations d’Illkirch (PII), à côté de Strasbourg (Bas-Rhin), va bénéficier d’un accélérateur d’électrons d’une configuration unique au monde, pour un investissement de 8,61 millions d’euros. Fabriqué par le Belge IBA, il met en œuvre une technologie intéressant plusieurs branches de l’industrie, automobile et aéronautique, médical, biotechnologies, notamment.

Partager


Crédit Aérial CRT - Incubateur.

Le projet "faisceau d’électrons et de rayonnements ionisants X" (Feerix) porté par le Centre de ressources de technologies (CRT) Aérial et labellisé en tant qu’initiative d’excellence par l’université de Strasbourg (Bas-Rhin) s’inscrit dans le contrat triennal Strasbourg, capitale européenne 2015-2017. "Il s’agit d’un facteur d’attractivité internationale très important pour notre territoire. Il favorise le développement du tissu industriel de l’Eurométropole et de sa région, et notamment la filière NextMed, en étant un outil de formation initiale et continue en matière de rayonnements ionisants", souligne Robert Herrmann, président de l’Eurométropole de Strasbourg (EMS).

Un écosystème spécifique

Le site actuel du CRT sera agrandi pour permettre l’implantation du Rhodotron, le seul accélérateur d’électrons au monde combinant forte énergie et forte puissance. Aérial a également déposé un dossier auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), pour être comme plateforme de référence de formation et de recherche pour ses programmes internationaux (162 Etats membres).

"La technologie d’ionisation utilisée mettant en œuvre des faisceaux d’électrons ou des rayons X a de nombreuses applications. Elle permet par exemple de modifier les propriétés de matériaux plastiques, de stériliser des dispositifs médicaux ou de décontaminer des épices. Les secteurs industriels potentiellement intéressés sont donc très variés, automobile, aéronautique, médical, biotechnologies, etc.", résume Alain Strasser, directeur du CRT Aérial. Selon lui, l’une des raisons du choix de Strasbourg pour cet équipement résulte de la combinaison des tissus industriels intéressés, du développement de la filière NextMed et de la présence d’Aérial, seul CRT spécialiste des techniques d’irradiation en France.

Ce projet représente un investissement de 8,61 millions d’euros, dont 4 millions d'euros financés par la région Alsace et l’EMS et 2,11 millions d'euros de cofinancement apportés par le fabricant IBA (212,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013).

Didier Bonnet

Partager

NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS