L'Usine Aéro

Un 11 septembre sous le coup des menaces pour Boeing

Elodie Vallerey ,

Publié le

Cinq cent salariés d'une usine du constructeur aéronautique en Pennsylvanie ont été évacués suite à une alerte à la bombe, en ce jour commémoratif des attentats du 11 septembre 2001.

Un 11 septembre sous le coup des menaces pour Boeing © Defence Images - Flickr - C.C

Blague de mauvais goût ou menace réelle ? Les employés du site Boeing de Ridley Park, près de Philadelphie, qui fabrique des hélicoptères Chinook H-47, ont été évacués ce 11 septembre suite à une alerte à la bombe, ont rapporté les médias américains.

"Tôt ce matin, Boeing a été informé d'une menace sur l'un de nos sites à Ridley Park", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'avionneur, Damian Mills.

Dans les toilettes de l'usine, une note aurait été retrouvée, affirmant que des explosifs avaient été installés dans l'un des hangars du site. "Par sécurité, nous avons évacué les employés, informé les autorités locales et contacté la police du comté de Delaware", a ajouté M. Mills.

L'AFP rapporte que ni le porte-parole de Boeing ni la police n'étaient en mesure de commenter l'information sur la note concernant les explosifs. "Je ne suis pas en capacité de vous donner plus de précisions sur la nature de la menace", a affirmé Damian Mills.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte