Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Ultra Nova en redressement judiciaire

, , ,

Publié le

Le fabriquant de scies Ultra Nova a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de Commerce de Roanne (Loire) où se situe l'usine de 112 salariés.

Ultra Nova en redressement judiciaire © C.C. - Flickr - Pulpolux

Le fabriquant de scies Ultra Nova a été placé en redressement judiciaire avec période d'observation de 6 mois, mercredi 17 juillet, par le tribunal de Commerce de Roanne (Loire) où se situe l'usine de 112 salariés. En cessation de paiement, la société affiche une dette de 7 millions d'euros, selon le journal le Progrès.

Cette usine, ex-Demurger, a été rachetée en 2008 par le groupe allemand Döring, alors qu'elle était déjà en redressement judiciaire. Un an plus tard, Döring a rapatrié les activités tunisiennes de scies-machines et scies à main en investissant 700 000 euros sur le site de Roanne. Une trentaine de salariés ont été embauchés sur le site d'Ultra Nova et son chiffre d'affaires est passé de 6 millions d'euros à 16 millions en 2012.

Mais face à la concurrence asiatique sur le marché de l'outillage et notamment sur celui des scies à ruban, Ultra Nova a vu son activité chuter et a eu recours au chômage partiel.

L'affaire repassera devant le tribunal de Commerce le 18 septembre.

Timothée L'Angevin


 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle