Ultime sursis pour Viasystems à Rouen

Social

Partager

Le Tribunal de Commerce de Rouen (Seine-Maritime) s'est accordé hier un délai de quelques jours pour accepter ou non l'offre de reprise faîte par l'unique repreneur déclaré de l'entreprise Viasystems E.M.S. France (Electronics Manufacturing Services, 412 salariés) de Déville-lès-Rouen (Seine-Maritime). L'usine est spécialisée dans l'ingénierie, la fabrication, l'intégration et la réparation de systèmes électroniques pour les télécommunications.

La proposition émane d'une entité qui ne satisfait, ni le Tribunal de Commerce, ni les salariés. Elle vient d'un particulier, Jean-Jacques Aurel, qui prendrait 7 % du capital d'une S.A.S. qui reste à créer et dont l'actionnaire majoritaire serait le groupe français de tôlerie GMD ( 48 % du capital), le groupe allemand Schrik formé d'anciens cadres de Siemens ( 20 % des parts), de salariés inconnu (15 %) et d'autres investisseurs (10 %).

Cette société virtuelle prévoit de racheter l'entreprise haute-normande évaluée à 30 millions d'euros pour un montant inférieur à 700 000 euros. Elle reprendrait 150 des 412 salariés actuels.

Le Tribunal de Commerce a demandé aux prétendants de reformuler une offre plus précise. Les salariés cherchent une autre solution de reprise. En tout état de cause la décision sera rendue le 18 février prochain.

Patrick BOTTOIS

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS