Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

ULIS investit 20 millions dans la production de capteurs d’images infrarouges grand public

, ,

Publié le

L’entreprise iséroise va se doter d’une nouvelle installation qui intègrera de nouvelles technologies de production et de conditionnement. ULIS veut capter une part significative du marché des capteurs d’images infrarouges en forte croissance.

ULIS investit 20 millions dans la production de capteurs d’images infrarouges grand public
Plaque de silicium de 200 mm
© D.R. - ULIS

Les entreprises citées

Filiale de Sofradir et du fonds GE  Equity, ULIS investit 20 millions d’euros dans une nouvelle ligne de production de capteurs d’images infrarouges. Pour Jean-François Delepau, directeur général de l’entreprise de Veurey-Voroize (Isère), près de Grenoble, cela va permettre "d’accélérer notre entrée dans des segments de marchés émergeants, comme le marché des capteurs à faible résolution ou celui de l’automobile", vecteurs de gros volumes de production.

Selon un rapport du groupe Yole Développement, les ventes de caméras infrarouges non-refroidies vont passer de 320 000 unités en 2011 à 1,1 million d’unités en 2017, la part des applications militaires diminuant de 30 à 15 %.

Cette ligne en cours d’installation entrainera le recrutement d’une trentaine de personnes. A terme de cinq à sept ans, elle pourrait contribuer au doublement du chiffre d’affaires de l’entreprise iséroise qui s’est élevé à 45 millions d’euros en 2011 avec 140 personnes. Hormis en 2009, sa croissance annuelle a toujours été à deux chiffres.

Ces capteurs infrarouges à faible coût utiliseront de nouvelles technologies de conditionnement, comme l’encapsulation sur tranches (WLP : Wafer Level Packaging), ou encore le packaging à l’échelle du pixel (PLP : Pixel Level Packaging) qui garantissent un conditionnement plus compact et plus solide des puces infrarouges ainsi que des gains de temps importants.

La production de ces détecteurs infrarouges se fera également sur des tranches de silicium de 200 mm, et non plus de 150 mm. Ce qui permettra d’intégrer des fonctions additionnelles, l’ajout de mémoire par exemple, et de simplifier l’utilisation de la technologie infrarouge.

Créé en 2002, ULIS est l’un des trois principaux fabricants de capteurs infrarouges non-refroidis, utilisés pour des applications étendues, de la thermographie à l’automobile, dans la sécurité et la surveillance notamment. Ils ont été incorporés dans des caméras pour effectuer des contrôles sanitaires dans les aéroports asiatiques au moment de l’épidémie de SRAS en 2003, ainsi que dans des jumelles portables ou dans les caméras thermiques pour la reconnaissance au sol à l’intérieur des véhicules de combat d’infanterie déployés en Afghanistan.

ULIS utilise la technologie de silicium amorphe et propose avec le capteur d’image infrarouge au pas de 17 microns (1024 x 768) le plus grand format disponible sur le marché, contribuant à la production de caméras légères, à de faible coût, plus économes en énergie. Des capteurs infrarouges au pas de 12 microns sont en cours de développement en collaboration avec le CEA-Leti.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle