Ugigrip veut rester à la pointe

Fortement impactée par la crise de 2008, l’entreprise Ugigrip - spécialisée dans la conception et la fabication de crampons pour les pneumatiques - a depuis, recouvré sa santé financière, et par la même occasion, de nouvelles ambitions.

Partager

Ugigrip veut rester à la pointe

Moyennant un investissement de l’ordre de 3 millions d'euros, la PME nord-drômoise envisage de se doter d’un nouveau site de production d’où elle pourra alors travailler directement avec les plus grands noms du pneumatique sans avoir à passer par des intermédiaires mais aussi considérablement accroître ses capacités de production. Cet investissement comprend également l'acquisition de nouvelles machines.

Le tout est programmé pour 2013. Les différentes entités du groupe seront regroupées à cet endroit : Vallgrip, spécialisée dans la fabrication des fourreaux par frappe à froid et décolletage et Ugigrip, qui assemble les fourreaux et les pointes en carbure de tungstène, importée de Chine depuis 2007 pour donner naissance au produit final.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ainsi redimensionnée, Ugigrip sera alors en mesure de produire près de 1 milliard de crampons par an, ce qui de fait, lui permettra de viser à nouveau la plus haute marche du podium. Longtemps considéré comme le N°1 mondial pour la fabrication de crampons (les fameux "clous") pour pneumatiques, l’entreprise Ugigrip a perdu son leadership lors de la crise de 2008 quand son marché s’est effondré au point d’entraîner la perte de la moitié de son chiffre d'affaire.

Quatre ans plus tard, à défaut d’avoir retrouvré son statut, la PME nord drômoise a recouvré sa santé financière (elle devrait boucler l’exercice 2012 sur un chiffre d’affaires de 9 millions d'euros avec 28 personnes), ce qui lui permet de nourrir de nouvelles ambitions. "Même si elle a été difficile à gérer, d’une certaine façon, la crise a été salvatrice pour nous puisqu’elle nous a fait prendre conscience que nous devions faire évoluer notre business-model", reconnaît aujourd’hui Joëlle Daumas qui a succédé à son père (Roland Guirado) à la tête de l’entreprise en 2010.

Jusqu’alors, Ugigrip fabriquait des crampons par centaines de milliers qu’elle écoulait sur le marché - notamment en Russie où l’entreprise réalise 60% de son chiffre d’affaire - via un réseau de distributeurs, lesquels étaient eux en contact avec les fabricants de pneumatiques.

La crise de 2008 a quelque peu modifié la donne : "Soucieux de leur image et des performances de leurs produits, les pneumaticiens de premier plan sont aujourd’hui à la recherche de produits de haut niveau, lesquels vont leur permettre de se différencier par rapport à la concurrence. Ils ont donc cherché à sécuriser leur approvisionnements, ce qui suppose qu’ils puissent traiter directement avec leur fournisseurs et sous-traitants sans passer par des intermédiaires" explique Joëlle Daumas.

Fort de son expérience et d’un outil de production qui lui offre la réactivité nécessaire pour élaborer de nouveaux produits, Ugigrip (qui réalise plus de 95 % de son activité à l’étranger) s’est progressivement imposé comme un partenaire de 1er plan pour les marques “premium” d’autant plus que la PME drômoise n’a pas hésité à investir plus de 1 million d'euros dans son outil de production pour le moderniser ainsi que dans la R & D pour accompagner la mise au point de nouveaux crampons et donner ainsi des gages de sa bonne volonté.

Alors que 2012 correspond au 50ème anniversaire du démarrage de la production de crampons pour pneumatiques neige et verglas par la société Ugine Carbone (dont Ugigrip, créée en 1989 est, une lointaine descendante), la PME drômoise commence à toucher les dividendes de sa stratégie (elle vient d’être homologuée par Michelin et le finlandais Nokian) sauf que pour en tirer la quintessence, de nouveaux investissements sont nécessaires : ils sont prévus, pour 2013.

Frédéric Rolland (Drôme)

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS