Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Eurofer émet des réserves sur les mesures conservatoires contre l'acier importé en Europe

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 18/07/2018 À 17H32

L'association européenne des producteurs d'acier Eurofer s'est déclarée, le 18 juillet, globalement satisfaite des mesures de précaution annoncées par l'Union européenne pour empêcher une avalanche d'acier importé. L'association européenne de l'acier émet tout de même quelques réserves sur l'application de ces mesures conservatoires.

Eurofer émet des réserves sur les mesures conservatoires contre l'acier importé en Europe
L'Union européenne (UE) prendra le 19 juillet des mesures douanières pour se prémunir contre la hausse brutale des importations d'acier. /Photo prise le 17 juillet 2018/REUTERS
© China Stringer Network

La Commission européenne propose de combiner quotas et droits de douane pour répondre à la crainte de voir l'acier qui ne sera plus importé par les Etats-Unis se déverser en Europe. Concrètement, des droits de douane de 25% s'appliqueraient sur 23 catégories de produits de l'acier, mais seulement une fois dépassés les volumes d'importations moyens des trois dernières années.

Les Etats-Unis ayant établi des barrières tarifaires sur les importations d'acier et d'aluminium, l'association des sidérurgistes et aciéristes européens Eurofer avait rapidement réagi en alertant sur le risque que ces aciers importés ne menacent la sidérurgie européenne.

Une mesure positive

"La Commission européenne a reçu un soutien massif à ces mesures de sauvegarde, à la fois de la part des Etats membres et du secteur privé", a réagi Axel Eggert, directeur général d'Eurofer. "Cette mesure va participer à assurer la stabilité du marché intérieur de l'Union européenne, afin que les producteurs européens d'acier ne souffrent pas des hausses brutales des importations d'acier détourné d'un marché américain désormais circonscrit." Les industries utilisatrices d'acier seront préservées d'une hausse des prix d'achat, affirme Eurofer, les quotas s'établissant sur une période de forte hausse des importations: "Ces dernières années, les importations ont augmenté, pour s'élever à 30,6 millions de tonnes en 2017, ce qui représente une hausse de 62% sur leur niveau de 2013", précise Axel Eggert.

 

Eurofer émet néanmoins quelques réserves sur ces mesures. Ainsi, les pays en développement se verront exemptés de taxes sur les catégories d'acier dont ils ont généré moins de 3% des volumes importés en Europe. L'association craint également les effets d'aubaine, les exportations déjà lancées n'étant pas concernées. Eurofer, qui regrette l'effet "premier arrivé, premier servi" de la mesure, recommande entre autres de considérer ces quotas par pays d'origine et par trimestre et non annuellement.

(Avec Reuters)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle