UE: Amende pour entente sur les prix des batteries de portables

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a infligé lundi une amende d'un montant total de 166 millions d'euros à Sony, Panasonic et Sanyo pour entente sur les prix des batteries ion-lithium rechargeables pour ordinateurs portables et téléphones mobiles.

Partager

Le sud-coréen Samsung SDI, qui a révélé cette entente à laquelle il participait, n'a pas reçu d'amende.

Les trois fabricants japonais ont reconnu les faits et accepté une transaction avec l'UE.

"La décision adoptée aujourd'hui sanctionne quatre fabricants de batteries rechargeables dont l'entente a eu une incidence sur les prix d'un certain nombre de biens vendus aux consommateurs européens", a déclaré la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, citée dans un communiqué.

Les quatre entreprises se sont entendues pour procéder à des hausses de prix temporaires en 2004 et en 2007 et elles ont aussi échangé des informations commerciales entre elles, rapporte la Commission.

(Philip Blenkinsop; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS