UBS ne voit pas d'hélicoptère budgétaire à l'horizon

PARIS (Reuters) - La politique budgétaire n'est pas prête à prendre le relais des politiques monétaires, ce qui signifie que les banques centrales n'ont d'autre choix que de demeurer accommodantes, dit-on chez UBS.
Partager
UBS ne voit pas d'hélicoptère budgétaire à l'horizon
La politique budgétaire n'est pas prête à prendre le relais des politiques monétaires, ce qui signifie que les banques centrales n'ont d'autre choix que de demeurer accommodantes, dit-on chez UBS. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

"Les banquiers centraux peuvent juger qu'il est grand temps pour la politique budgétaire de passer à l'attaque mais nous ne voyons pas d'hélicoptères pleins d'argent à l'horizon", écrit le directeur des investissements de la branche gestion de fortune de la banque suisse dans sa lettre mensuelle publiée vendredi.

Mark Haefele fait ainsi référence au thème de la "monnaie hélicoptère" développé par l'économiste américain Milton Friedman, qui consisterait à distribuer directement de l'argent aux gens pour faire repartir l'inflation.

Les banques centrales ne sont pas disposées à jouer ce rôle mais elles aimeraient bien que les gouvernements s'en chargent, explique-t-il, en précisant aussitôt ne pas trop y croire.

"L'Allemagne a la capacité de mettre en place une stimulation budgétaire mais paraît ne vouloir le faire qu'une fois qu'une crise économique se matérialise", écrit-il.

"En ce qui concerne les Etats-Unis, un Congrès divisé est susceptible de bloquer tout mesure importante de stimulation jusqu'à l'élection présidentielle de l'an prochain."

Il appartient donc aux banques centrales de lutter contre le ralentissement économique en cours en continuant à offrir un assouplissement monétaire dans les mois à venir, selon Mark Haefele.

"Cela dit, nous demeurons sceptiques sur le fait que les banques centrales, en l'absence d'accord sur le commerce, disposent encore de suffisamment de munitions pour impulser des gains significatifs sur les marchés", ajoute-t-il.

Dans ce contexte, UBS adopte une position à "sous-pondérer" sur les actions, en préférant les titres américains à ceux de la zone euro, et privilégie la recherche de rendement avec des "surpondérations" sur certaines monnaies émergentes, sur la dette souveraine émergente libellée en dollars et sur la dette d'entreprise en catégorie investissement libellée en euros.

(Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS