UBS ne sera plus informée du transfert d'informations vers la France

ZURICH (Reuters) - UBS ne sera plus informée et ne pourra plus contester le transfert par les autorités suisses à leurs homologues françaises d'informations relatives à leur clientèle, a annoncé mercredi une juridiction helvétique.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

UBS ne sera plus informée du transfert d'informations vers la France
UBS ne sera plus informée et ne pourra plus contester le transfert par les autorités suisses à leurs homologues françaises d'informations relatives à leur clientèle, a annoncé mercredi une juridiction helvétique. /Photo prise le 22 juin 2020/REUTERS/Arnd Wiegmann

Dans sa décision, le Tribunal administratif fédéral, rejette un recours présenté par UBS et lui retire "la qualité de partie à UBS dans les procédures encore pendantes en lien avec une demande d’assistance administrative de la France".

La plus grande banque suisse a été condamnée en février 2019 par le tribunal correctionnel de Paris à payer 4,5 milliards d'euros, dont une amende record et inédite en France de 3,7 milliards, pour démarchage bancaire illégal et blanchiment aggravé de fraude fiscale.

(John Revill; version française Nicolas Delame)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS